Ile Maurice: PSAC-rattrapage - Le taux de réussite passe de 73.9 % à 78 %

Du 8 au 10 juin, 687 garçons et 579 filles ont pris part aux épreuves de rattrapage du Primary School Achievement Certificate (PSAC). Selon les statistiques du Mauritius Examinations Syndicate (MES) publiés hier, mardi 22 juin, le taux de réussite global qui était de 73.9 % avant l'exercice est désormais de 78 %. 296 garçons et 297 filles (46.8 %) ont réussi cette réévaluation.

Chez les garçons, cela indique un changement de 4.1 %, soit un taux de 72.8 % après le rattrapage contre 68.7 % avant. Chez les filles, le taux était de 79.2 % à la première tentative. À la seconde, il est passé à 83.4 %, une amélioration de 4.2 %. À Rodrigues, qui comptait 746 candidats et aucune absence en avril à la première tentative du PSAC, la réussite est de 79.2 % après le rattrapage.

Seuls 48 candidats ont repris ces examens. Le taux de réussite avant la réévaluation était de 74.5 %. Commentant ces résultats, Suttyhudeo Tengur, président de la Government Hindi Teachers' Union, attire l'attention sur le taux d'échec au PSAC depuis ces dernières années. «Il est grand temps d'instituer une commission pour une étude profonde. Ainsi, on pourra identifier les raisons et définir des stratégies nécessaires pour dépasser les 80 % de réussite.» Pour un autre pédagogue, l'amélioration du score des enfants traduit une meilleure assiduité au rattrapage. «Certains ont doublé leurs points à la seconde tentative. Aussi, il ne faut pas les lâcher mais continuer à les encourager», soutient-il.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X