Maroc: Le Mouvement des non-alignés salue les efforts de SM le Roi en faveur de la cause palestinienne

Nations — - Le comité ministériel du Mouvement des non-alignés, qui a tenu mardi sa réunion virtuelle extraordinaire sur la question de la Palestine, a salué les efforts de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en Sa qualité de Président du Comité Al-Qods, en faveur de la cause palestinienne.

Dans la déclaration politique ayant sanctionné cette réunion, le Mouvement des non-alignés se félicite également de l'Appel d'Al-Qods, signé par SM le Roi et Sa Sainteté le Pape François, lors de la visite du Souverain Pontife au Maroc en mars 2019, et qui appelle à promouvoir et à renforcer le caractère multiconfessionnel spécifique de la Ville Sainte, sa dimension spirituelle et son identité particulière.

La déclaration a également souligné la nécessité de mobiliser les efforts pour alléger les souffrances humanitaires et socio-économiques endurées par le peuple palestinien, tout en réaffirmant l'attachement à la solution de deux Etats sur la base des frontières de 1967.

Le mouvement a également souligné la nécessité de mettre en œuvre les résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité des Nations-Unies relatives notamment au statut d'Al-Qods, et insisté sur la préservation de la composition démographique, le caractère, l'identité et le statut juridique de la Ville Sainte.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X