Maroc: Publication de l'arrêté ministériel portant organisation de l'année scolaire 2021/2022

Rabat — Le département de l'Education nationale a publié, mardi, l'arrêté ministériel portant organisation de l'année scolaire 2021/2022, qui sera placée sous le slogan "Pour une renaissance éducative en perspective de l'amélioration de la qualité de l'enseignement".

L'arrêté comporte une programmation des différentes échéances et opérations de la prochaine saison, avec un calendrier précis des périodes des contrôles continus et des dates des examens certifiants, indique un communiqué du ministère de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Les enseignants devront, ainsi, retrouver leurs établissements à partir du 2 septembre, au moment où les autres personnels (administration, inspection, services logistiques et financiers, planification, etc.) devront rejoindre leurs lieux de travail 24 heures avant, afin de procéder aux préparatifs du retour des classes.

L'année scolaire commencera effectivement le vendredi 3 septembre pour le préscolaire, le primaire, le collégial, le secondaire et les classes de technicien spécialisé, tandis que la reprise de l'enseignement non formel est prévue pour le 4 octobre.

La période allant du 3 au 18 septembre sera consacrée à l'évaluation des acquis des élèves et à la révision des apprentissages de l'année écoulée, avant de s'attaquer au nouveau programme à compter du 20 septembre.

En raison de l'imprévisibilité de la situation épidémiologique liée à la Covid-19, l'arrêté ministériel tend à organiser la prochaine campagne "dans un cadre normal", tout en incluant certains développements relatifs aux mécanismes de l'auto-apprentissage et de l'enseignement à distance.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X