Gabon: Covid-19 et isolement sanitaire des voyageurs internationaux - Stop à la publicité mensongère du gouvernement !

La plateforme citoyenne « Touche pas à ma Terre ! », informée des désagréments subis par les voyageurs internationaux placés en isolement sanitaire dans des structures hôtelières locales, tient le président de la République et son gouvernement responsables pour cause de publicité mensongère.

En effet, lors de son adresse à la nation du 28 mai dernier, Ali Bongo Ondimba déclarait qu'« à leur arrivée au Gabon, les voyageurs internationaux effectueront un test PCR et observeront une quarantaine de 24 heures dans des établissements hôteliers de la place, jusqu'à présentation d'un test PCR négatif. » Cette décision effective depuis le 15 juin rencontrait pourtant les assurances du ministre du Tourisme, Pascal Houangni Ambouroué, qui affirmait alors que : « les établissements hôteliers visités sont prêts pour accueillir les voyageurs internationaux. Les équipes, sous le pilotage de l'Agatour, sont à pied d'œuvre pour la réussite de cette opération nécessaire pour la protection des populations afin de booster la mise en œuvre du Plan d'accélération de la transformation (PAT) de notre économie. »

A l'épreuve, des témoignages de ces voyageurs internationaux dénoncent une organisation bâclée et une publicité gouvernementale mensongère qui ternissent l'image et la réputation du pays. Des voyageurs s'étonnent par ailleurs de ce que les résultats des tests PCR soient communiqués sans support matériel, ni respect de leur droit au secret médical. Pis, l'isolement sanitaire excède pour certains les 24 heures requises, avec le risque de charges financières supplémentaires pour les voyageurs. Alors même qu'aucun dispositif de restitution des passeports dans les hôtels n'est prévu et que des compatriotes, dont des étudiants de retour au pays, se plaignent de devoir supporter des frais d'hébergement et de restauration ne tenant pas compte de leur faible pouvoir d'achat.

La plateforme citoyenne « Touche pas à ma Terre ! » condamne fermement cette organisation approximative, qui participe à renforcer la thèse d'une crise sanitaire manipulée à des fins mercantilistes et d'enrichissement personnel entre opérateurs économiques et membres du gouvernement. « Touche pas à ma Terre ! », qui exige un ressaisissement du gouvernement, invite par conséquent les voyageurs internationaux et nos compatriotes victimes de cette publicité mensongère à saisir les juridictions compétentes pour réparations et compensations face aux préjudices subis.

Fait à Libreville, le 21 juin 2021

« Touche pas à ma Terre ! »

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X