Ile Maurice: Plaine-Lauzun - Les habitants se mobilisent pour leur endroit

Cela fait plus de dix ans que les habitants de Plaine-Lauzun expriment leur mécontentement ; mécontentement qui se manifeste aujourd'hui par des frustrations.

À vrai dire, ils déplorent que leur endroit n'ait connu aucun progrès depuis 2010. C'est ce que les membres du Groupement Volontaire de Plaine-Lauzun ont fait ressortir aujourd'hui lors d'une conférence de presse tenue à Rabita Hall, Port Louis.

Khalil Emmambokus, porte-parole du groupe et habitant de Plaine-Lauzun, a avancé que cela fait des années que les habitants ont demandé un terrain de football synthétique auprès des élus de la circonscription.

« Le jardin d'enfants de la localité a été endommagé à cause des travaux du Metro Express. Depuis, le jardin n'est plus utilisé. C'est pour cela que nous demandons à ce que le jardin soit réhabilité. » Il aura fallu attendre la création du Groupement Volontaire de Plaine-Lauzun en 2015 pour attirer l'attention des députés sur le sort des habitants de Plaine-Lauzun.

Prendre les choses en main

Khalil Emmambokus a ajouté que rien ne va plus dans son endroit. C'est pour cette raison que les habitants se mobilisent afin de prendre les choses en main pour attirer l'attention des autorités concernées sur les problèmes auxquels ils font face.

Hormis, les problèmes d'infrastructures, il ajoute que les résidents de cette localité font face aux effets de plusieurs types de fléaux sociaux dont la drogue synthétique. Selon lui, l'aménagement d'un jardin d'enfants ainsi qu'un terrain de foot synthétique va contribuer à non seulement à divertir les jeunes mais aussi à les aider à s'épanouir dans un environnement sain.

« Nous avons une Private Parliamentary Secretary dans notre circonscription. Elle touche une allocation de Rs 246 000 par mois. Par an ça fait Rs 3, 198 000. Nous attendons à ce qu'elle fasse son travail pour l'intérêt de notre endroit », a avancé Khalil Emmambokus.

Lettre envoyée au PM

Ahmed Nauyeck, autre porte-parole du groupe, avance qu'une lettre a été envoyée au bureau de Premier ministre (PMO) le 27 février 2021 afin d'attirer l'attention des plus hautes autorités sur l'urgence d'une intervention dans la localité. Vu que l'expédition de la lettre n'a occasionné aucun développement, ils ont envoyé une nouvelle lettre le 21 juin.

Au cas où dans un délai raisonnable leur requête n'a pas abouti, les membres du Groupement Volontaire de Plaine-Lauzun font ressortir qu'ils vont manifester de vive voix leur mécontentement.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X