Togo: Que gagne le citoyen lambda ?

Relativement au processus d'adhésion du Togo au Commonwealth, une délégation de cette organisation de gouvernementale qui œuvre pour le progrès social et économique de ses membres, s'est rendue à Lomé depuis le lundi, cependant il nécessaire de savoir la bonne cause pour laquelle un pays doit adhérer au Commonwealth ? Et les bénéfices que le peuple en tire ?

Ayant pour symbole la Reine Elisabeth II (cheffe du Commonwealth), cette communauté des nations a des principes basés sur la constitution formelle de la Déclaration de Londres de 1949 qui fait des Etats membres des partenaires « libres et égaux ». En ce qui concerne ces principes, les citoyens des pays membres jouissent de l'égalité du fait qu'ils ne sont pas étrangers l'un vis-à-vis de l'autre, et sur le plan diplomatique, seuls les « hauts-commissaires » représentent le gouvernement et non pas le chef de l'Etat (la Reine) ce qui bannit le rôle des ambassadeurs. Sur ce, un citoyen hors de son pays peut s'adresser à l'assistance consulaire britannique à défaut de représentation diplomatique.

Une de ses missions fondamentales est d'œuvrer pour le progrès social et économique de ses membres. Ainsi, le CFTC (Fonds du Commonwealth pour la coopération technique) soutient les efforts des pays membres en développement afin d'accélérer le rythme de leur croissance économique.

D'autre part, le Commonwealth est un vaste marché avec une énorme population. « C'est un marché de 2 milliards de consommateurs. C'est une opportunité pour le Togo. Nous allons également nous frotter à d'autres cultures », a expliqué M. Franck Missité, Directeur de cabinet du ministre des Médias, le lundi 22 juin 2021 aux responsables des organisations professionnelles de la presse sur le sujet.

A présent l'équipe du Commonwealth au Togo s'est déja entretenue avec la Cheffe du gouvernement, Victoire Tomégah-Dogbé, avant de passer aux échanges avec les acteurs politiques et d'autres acteurs. A la fin de la mission, l'équipe rendra compte aux chefs d'Etat membres de l'organisation, des efforts du Togo pour répondre aux critères du Commonwealth.

Pour adhérer le Commonwealth, l'acceptation des principes énoncés dans la charte est vivement recommandée ; être un Etat souverain ; reconnaître la reine Elizabeth II comme cheffe du Commonwealth ; accepter l'anglais comme langue du Commonwealth ; respecter les vœux de la population d'adhésion ou non et avoir eu un lien historique avec un Etat déjà membre.

Plus de: Télégramme228

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X