Togo: Le « J'y suis, j'y reste » de l'ANC !

D'aucuns ont vite fait de déduire à travers sa lettre de dénonciation de fin Mai dernier que le parti de Jean-Pierre Fabre a claqué les portes du CNAP (Concertation Nationale des Acteurs Politiques) mis en place par le ministre de l'Administration territoriale, Payadowa Boukpessi. Eh bien, ce n'est pas forcément le cas. C'est du moins ce que l'on peut comprendre de la sortie du Secrétaire national à la Communication de l'ANC (Alliance Nationale pour le Changement), Eric Dupuy.

Entre autres déclarations faites ce jour par le collaborateur de Jean-Pierre Fabre, on en retient ceci : « Nous sommes là, nous continuons à mener les discussions pour qu'on prenne en compte nos propositions », allusion faite à la CNAP, regroupant des partis de la majorité présidentielle et de l'opposition autour du gouvernement togolais, en vue de préparer les élections régionales.

On ose espérer que le slogan j'y suis, j'y reste restera d'actualité jusqu'au bout du processus auquel a tourné dos les partis membres de la DMK (Dynamique Monseigneur Kpodzro) et d'autres partis de l'opposition togolaise qui ne se sentent pas à l'aise de discuter d'un scrutin présidentiel dans l'ambiance actuelle.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X