Congo-Kinshasa: Province de l'Ituri - Trois officiers militaires arrêtés

La justice leur reproche leur implication dans la maffia, en cette période liée à l'état de siège dans cette partie du pays en proie aux conflits armés et à l'insécurité depuis plusieurs décennies déjà.

Trois officiers des Forces armées de la RDC ont été arrêtés depuis le 22 juin à l'Auditorat supérieur près la cour militaire de la province de l'Ituri. Selon radiookapi.net qui relaie cette information, citant l'avocat général militaire, le colonel magistrat Kumbu Ngoma, il est reproché à ces militaires notamment l'augmentation des effectifs de leurs éléments au sein des unités engagées dans les opérations en Ituri, en cette période liée à l'état de siège.

Dans le nombre de ces officiers aux arrêts, il y a, selon la source, un lieutenant-colonel, directeur adjoint chargé de l'administration de la 32e région militaire à Bunia et deux majors dont le chef du bureau de rémunération de cette région militaire ainsi que le chef de l'administration du 3401e régiment. Ce sont, selon la radio onusienne, les éléments de ce régiment qui sont en opération à Boga dans le territoire d'Irumu.

Ces interpellations, fait savoir la source, rentre dans le cadre des efforts fournis par le gouvernement et les autorités de l'armée, de mettre fin aux réseaux mafieux qui non seulement gangrènent ce corps de métier, mais également constituent un sérieux manque à gagner pour l'Etat congolais, tout en démobilisant les troupes. Le cas le plus récent, note la radio onusienne, qui cite des sources judiciaires, a été constaté au sein des militaires basés à Boga en opération contre les ADF.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X