Kenya: Transaid - Lancement d'une initiative pour le port du casque de moto au Kenya

communiqué de presse

Nairobi, Kenya — Une coalition nationale pour le port du casque de moto sera créée au Kenya dans le cadre d'une initiative majeure visant à accroître la sécurité des conducteurs et des passagers de véhicules motorisés à deux ou trois roues. Cette initiative fait suite à des recherches qui montrent que le casque de moto peut réduire le risque de décès de 42 % et le risque de blessure à la tête de 69 % en cas d'accident.

Le projet, qui a été annoncé aujourd'hui dans le cadre du Programme pour des casques abordables et sûrs de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), a vu la création d'un nouveau casque de moto innovant et de haute qualité, conforme à la norme de sécurité 22.05 des Nations unies, confortable dans les climats chauds et humides, et disponible à un prix de vente cible d'environ 20 dollars.

La Fondation FIA, organisme philanthropique indépendant spécialisé dans la sécurité routière, apportera un soutien continu à l'initiative et a désigné Transaid pour diriger un projet initial de 18 mois visant à mettre en place un réseau national de parties prenantes afin d'améliorer la sécurité et de réduire les blessures au niveau national. Transaid est une organisation internationale de développement qui jouit d'une grande expérience en matière de sécurité des motos et des tricycles et qui a déjà travaillé au Kenya.

Sam Clark, responsable des programmes chez Transaid, déclare : « La FIA et la Fondation FIA se sont engagées à assurer le déploiement à grande échelle de leur Programme pour des casques abordables et sûrs, et nous sommes convaincus qu'une coalition nationale pour le port du casque est susceptible de susciter un changement transformationnel. Nous allons travailler avec le gouvernement, la police, les hôpitaux, le secteur privé, les associations de transport et les communautés pour mettre au point des solutions qui rendront les déplacements des Kenyans plus sûrs. »

Kevin Mubadi, président de la Boda Boda Safety Association, Kenya, explique : « Notre secteur est un élément essentiel et en pleine croissance du système de transport kényan, mais le défi de l'accès à des casques sûrs, abordables et appropriés permet de conclure que le nombre de motocyclistes subissant de graves blessures à la tête est en augmentation.

« Nous nous sommes engagés à jouer un rôle de premier plan dans la mise en place de la coalition nationale pour le port du casque et nous nous félicitons du financement de l'approche multisectorielle par la Fondation FIA, qui visera à plaider en faveur d'un usage accru des casques afin de rendre les routes kenyanes plus sûres. »

La majorité des motos, estimées à 1,4 million* au Kenya, sont utilisées comme des « boda bodas » - et bien que des lois sur le port obligatoire du casque de moto existent, leur application est actuellement incohérente et le port du casque est faible.

Saul Billingsley, directeur exécutif de la Fondation FIA, déclare : « L'utilisation des casques abordables, mais de qualité, et l'accès à ces derniers dans les pays à revenu faible ou intermédiaire comme le Kenya ont toujours été faibles, ce qui expose les conducteurs à des blessures graves, notamment à la tête. Plus d'un quart des décès par accident de la route dans le monde sont imputables à des véhicules motorisés à deux ou trois roues, et ce taux augmente rapidement.

« La mise en place d'une coalition nationale pour le port du casque, avec le soutien de Transaid, permet de répondre à la nécessité d'une plus grande sensibilisation à la sécurité routière chez les conducteurs, et de jeter les bases d'une coopération intersectorielle et d'un engagement actif de la société civile et des communautés. »

[Demain], le président de la FIA, Jean Todt, rencontrera Son Excellence Uhuru Kenyatta, président de la République du Kenya, pour lui présenter les nouveaux casques et parler de sécurité routière.

Le Kenya affiche actuellement l'un des taux de mortalité routière les plus élevés d'Afrique, avec 12 463* décès signalés liés aux accidents de la route en 2018.

*Source : La Direction de l'enregistrement et des permis de la National Transport and Safety Authority (NTSA), a indiqué que le Kenya comptait 1 393 290 motos enregistrées en février 2018.

**Source : estimations de l'OMS

Note à l'intention du rédacteur

À propos de Transaid

Transaid transforme des vies grâce au transport sûr, disponible et durable.

Le travail de base de Transaid comprend la création de systèmes de gestion de transport pour le secteur public et l'aide à la mise en place de qualifications professionnelles de conduite et à la formation de formateurs de chauffeurs. L'organisation contribue également à l'enseignement de la gestion préventive de l'entretien des véhicules et à l'introduction de solutions de transport locales à faible coût, y compris sa très innovante ambulance vélo. Transaid contribue également à promouvoir la sensibilisation à la sécurité routière et partage ses connaissances spécialisées avec le secteur de l'aide humanitaire.

À propos de la Fondation FIA

La Fondation FIA est une organisation caritative indépendante enregistrée au Royaume-Uni qui soutient un programme international d'activités de promotion de la sécurité routière, de l'environnement et de la mobilité durable. Notre objectif est d'assurer une mobilité « sûre, propre, équitable et verte » pour tous.

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X