Afrique: Covid-19 au Sénégal - Attention, la courbe reprend l'ascenseur!

23 Juin 2021

Le Sénégal s'achemine-t-il vers une troisième vague de Covid-19 ? Les résultats des examens virologiques de ce jour ont fait état de 118 nouvelles contaminations, un chiffre qui confirme la tendance à la hausse notée depuis quelques semaines.

La courbe reprend l'ascenseur ! Les services du ministère de la Santé et de l'Action sociale ont recensé mercredi 118 cas de contaminations à la Covid-19 sur un échantillon de 1845 tests effectués, soit un taux de positivité de 6,40%. Il s'agit de 55 cas contacts suivis et 63 cas issus de la transmission communautaire localisés plusieurs localités et quartiers de Dakar et dans d'autres départements comme Matam, Mbour, Saint-Louis et Ziguinchor. Même si aucun cas de décès n'est enregistré, ce jour, 7 patients sont actuellement pris en charge dans les services de réanimation.

Cette évolution est en partie liée à la propagation des variants indien, nigérian, sud-africain et britannique, réputés plus contagieux, sont détectés sur le territoire national.

Depuis le début de la pandémie en mars 2020, notre pays a enregistré au total 42590 cas positifs au Coronavirus, dont 41022 guérisons, 1159 décès et 408 malades encore sous traitement.

Du côté des autorités sanitaires, l'on appelle à la vigilance. Le directeur de la Prévention au ministère de la Santé et de l'Action sociale, Dr. El Hadj Mamadou Ndiaye, estime qu'il avait commencé à tirer la sonnette d'alarme depuis quelques semaines.

« Il faudra faire très attention »

« C'est une situation qui s'observe un peu partout d'ailleurs au niveau du continent. C'est le seul continent où les cas sont légèrement en hausse par rapport à ce qui se passe ailleurs », a notamment fait savoir le porte-parole du ministère de la Santé et de l'Action sociale. Et d'alerter : « Le Sénégal ne fait pas exception. Nous avons une tendance haussière depuis quatre semaines et il faudra redoubler de vigilance autour des mesures barrières mais surtout de la vaccination ». A l'en croire, les vaccins sont actuellement en souffrance dans les différentes structures sanitaires. « A ce rythme, ce n'est pas exclu que nous ayons une troisième vague qui puisse aller une amplitude importante avec l'entrée des variants. Il faudra faire très attention par rapport à ce qui se passe actuellement ».

A noter, par ailleurs, que quelque 498092 doses de vaccin ont été administrées depuis le début de la campagne de vaccination, selon toujours les dernières informations fournies par le ministère de la Santé et de l'Action sociale.

Quinze pays font face à une troisième vague

Mais, une revue beaucoup plus globale permet de constater que la situation est quasi identique un peu partout en Afrique. D'ailleurs, d'après l'Organisation mondiale de la Santé (Oms), une quinze pays africains font face à une troisième vague. En effet, le nombre de cas continue d'augmenter en Afrique avec une troisième vague en pleine accélération. La semaine dernière, 122 280 nouvelles contaminations ont été recensées, soit une hausse de 29 % par rapport à la semaine précédente. Un chiffre qui s'approche du pic atteint pendant la première vague à l'été 2020. Le nombre de décès a progressé de 19 %.

A l'image du Sénégal, cette situation est causée par les nouveaux variants notés sur l'ensemble du continent, selon l'analyse des experts de la santé. Le variant Delta, détecté en Inde, est désormais présent dans 14 pays, tandis que les variants Alpha et Bêta (identifiés au Royaume-Uni et en Afrique du Sud) circulent respectivement dans 30 et 29 pays sur 55.

Selon l'Oms, cette hausse s'explique également par une météorologie saisonnière plus froide en Afrique australe, qui favorise les contaminations, mais aussi au respect insuffisant des mesures sanitaires. Plus de 40 % des nouveaux cas ont ainsi été déclarés en Afrique du Sud.

« Cette tendance devrait pousser tout le monde à l'action (... ). Les mesures de santé publique doivent être renforcées rapidement pour identifier, isoler et prendre en charge les patients. Leurs contacts doivent être recherchés », a insisté la directrice de l'OMS en Afrique, la docteure Matshidiso Moeti, lors de sa conférence de presse hebdomadaire jeudi. Seule 0,79 % de la population du continent a été totalement vaccinée.

Plus de: Le Soleil

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X