Sénégal: Le navire militaire USS Hershel Woody Williams au port de Dakar

Dakar — USS Hershel Woody Williams, un bâtiment de la marine américaine de 70 mille tonnes, en patrouille au large des côtes africaines depuis juillet dernier, est arrivé au port autonome de Dakar dans le cadre de la coopération militaire entre les deux pays, a constaté l'APS, ce mercredi.

Mis en service en mars 2020, ce bateau militaire qui porte le nom d'un héros de la Seconde Guerre mondiale reçoit à bord quelque 110 soldats.

Long de 220 mètres, il équipé de différentes sortes d'engins d'intervention, d'un bloc médical autonome, ainsi que d'une piste d'atterrissage sur le pont supérieur culminant à 80 mètres.

Il a principalement pour mission de "fournir de l'aide humanitaire, porter assistance aux Etats en cas de catastrophe naturelle, participer à la lutte contre les pirates de mer, le terrorisme ainsi que de soutenir les partenaires en cas de besoin", a fait savoir le commandant du navire, le capitaine Michael Concannon.

Selon lui, l'objet de cette patrouille est de prendre contact avec les autorités sénégalaises et discuter avec elles sur les enjeux et problèmes communs, afin de trouver des opportunités de travail pour une meilleure coopération.

Le capitaine et son équipe comptent ainsi faire de même avec tous les autres pays africains qui ont une frontière maritime.

Le capitaine de vaisseau Ibrahima Sow, chef de la division des opérations de la marine nationale a salué cet appui militaire qui selon lui "vient à son heure".

"Nous sommes déjà en partenariat avec vous et d'autres pays dans le cadre de la sécurisation de nos frontières et le renforcement de nos capacités, et nous restons à votre disposition, ouverts pour nouer davantage de collaboration allant dans le sens de la formation, de l'intervention et d'autres domaines spécifiques à décider ensemble", a-t-il déclaré.

Le capitaine de vaisseau s'adressait ainsi à une partie de l'équipage, à l'issue d'une visite guidée du navire.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X