Congo-Brazzaville: Fête de la musique - Le groupe Conquering Lions a presté à la Pyramide

L'ensemble des cuivres et des percussions de la musique du groupe Conquering Lions a raisonné, le 21 juin, au restaurant-bar La Pyramide dans la ville océane à l'occasion de la journée mondiale de la musique.

Munis de leurs cuivres et percussions, les musiciens du groupe Conquering Lions ont investi l'espace du restaurant La Pyramide pour une fête de la musique aux sonorités de reggae. Les mélomanes ont été invités à chanter le « One love ». La soirée a été belle et dansante, les concertistes ont interprété plusieurs titres à tendance éducatives et inspirantes à l'instar « du vieux Mayembo », une chanson en réponse à l'énormité des préjugés sur les rastas.

Dans cette chanson interprétée d'une manière un peu singulière, le vieux Mayembo s'interroge sur le mode de vie, l'éthique existentielle du rastafari, bref une vie de clichés collés aux dreadlocks. Après donc un moment d'échange avec son interlocuteur qui n'est autre que Patrick Bikoumou, le leader du groupe Conquering Lions qui lui éclaire sur la question, le vieux Mayembo finit par se convertir en Rasta.

Cette chanson a ébloui plus d'une personne, le public a ovationné le groupe non seulement pour cette belle interprétation mais également pour son inspiration. Pendant ce concert, le groupe Conquering Lions a également interprété des chansons cultes des grands noms du reggae, des œuvres larges et majestueuses avec des grandes nuances, très bien restituée par la captation sonore.

Notons que ce concert était agréable, la captation était bonne et le mixage sonore a permis au public de bien entendre distinctement les différents instruments. À la batterie, il y avait Tocha, Jah Rock à la guitare solo, Prince et Klaus aux cuivres, vieux Bill Bongo et Samouraï à la percussion, Jah Gloire au clavier, Mardochy à la guitare basse et Patrick Bikoumou à la guitare rythmique et chant.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X