Congo-Kinshasa: Des militants de l'aile Lamuka de l'opposition arrêtés lors d'une manifestation

Plus d'une quinzaine de militants de l'opposition ont passé la nuit au cachot du camp Lufungula. Ils manifestaient ce mercredi 23 juin 2021 devant l'Assemblée nationale pour protester contre la révision de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et demandaient sa dépolitisation. Ce n'est pas la première fois que des militants sont arrêtés.

Nous condamnons fermement les arrestations arbitraires de nos camarades, militants et militantes de Lamuka. Nous nous sommes rendus à l'Assemblée nationale pour protester, pour dire non à la loi organique, la Céni, telle qu'adoptée par les députés du FCC et de Cash. Mais nous ne comprenons pas pourquoi la police nationale, comme sous l'État de monsieur Kabila, est arrivée. Elle a arrêté sans ménagement nos camarades, elle a tiré des gaz lacrymogènes.

Prince Epenge, porte-parole de la coalition Lamuka restée dans l'opposition

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X