Sénégal: Promotion et accompagnement des startups africaines - La Der/Fj se déploie avec AfricArena

La Délégation générale à l'entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (Der/Fj) a accueilli l'édition Ouest-africaine de AfricArena, une plateforme de connections pour les entrepreneurs de la Technologie africaine et des investisseurs avec des opportunités de marché. Selon le délégué général de la Der/Fj, cela permet au Sénégal de se positionner comme une plateforme de référence pour l'organisation d'évènements en lien avec les technologies, l'innovation et l'investissement.

Papa Amadou Sarr délégué général à l'entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (Der/Fj)

Contribuer à positionner le Sénégal sur le plan régional, africain et international comme une plateforme de référence pour l'organisation d'évènements en lien avec les technologies, l'innovation et l'investissement. Tel fait partie des objectifs de la Der/Fj.

En effet, la Délégation générale à l'entreprenariat rapide des femmes et jeunes l'a soutenu, hier, en tant que partenaire d'encrage de l'édition Oust africaine 2021 de l'AfricArena.

« Nous sommes très heureux d'accueillir l'édition Ouest-africaine de AfricArena avec Christophe Viarnaud (l'initiateur de l'événement) et toute son équipe et les remercions pour le choix porté sur Dakar », a dit d'emblée le délégué général de la Der/Fj.

Cela, pour Papa Amadou Sarr, n'était pas facile parce que, explique-t-il, il y'avait d'autres comme la Côte d'Ivoire, le Nigéria, le Ghana pour accueillir cette édition. Mais s'est-il réjouit, cela montre que le Sénégal est en train de faire des efforts considérables au cours de ces trois dernières années pour être hub régional en termes d'innovation, de soutien aux startups, Pme et Tpe.

M. Sarr a indiqué qu'à date, la Der/Fj a investi envions 3 milliards de francs CFA pour 120 startups et les Petites et moyennes entreprises sénégalaises entre 2018 et 2020. D'ici la fin de l'année, le ministre délégué général informe qu'ils vont ajouter 1,5 millions de dollars au profit des startups.

La Der/Fj apporte aux startups, selon Pape Amadou Sarr, des soutiens financiers et non financiers. Pourquoi? « Parce que je crois aux startups », répond M. Sarr. Qui ajoute qu'il croit en leur potentiel et au développement du secteur privé et à l'innovation.

Dans le même sens, il a indiqué qu'ils vont lancer à partir de septembre prochain, un fonds de 15 millions de dollars soit environs 10 milliards de francs CFA pour les startups et Pme sénégalaises.

Comme chaque année AfricArena qui est une « plateforme panafricaine de renommée internationale », s'active dans la « valorisation de la scène technologique africaine, à travers l'organisation de quatre événements africains régionaux nommés « Africarena Tour ».

Ces événements selon les acteurs, sont dédiés aux écosystèmes d'Afrique du Nord, d'Afrique de l'Ouest, d'Afrique de l'Est et d'Afrique sub-saharienne. D'après eux, ils réunissent des startups, des investisseurs et des entreprises opérant dans la région.

Pour sa part, l'initiateur de l'événement qui existe depuis 2017, indique que AfricArena est devenu, en 5 ans, la plus grande plate-forme de connections pour les entrepreneurs de la Technologie africaine avec des opportunités de marché entre autres.

« Nous avons créé l'une des plus grandes communautés d'investisseurs qui sont focalisés sur l'Afrique », informe Christophe Viarnaud. Qui précise dans la foulée que c'est plus de 160 investisseurs dans leur réseau et qui suivent à la fois les événements AfricArena régionaux et viennent à AfricArena Summit qui se tient chaque année.

Cette année, cinq startups ont reçu des prix, à l'occasion de l'édition Ouest-africaine de AfricArena, pour avoir développé des plateformes fiables et bénéfiques pour les usagers.

A La Une: Sénégal

Plus de: Lejecos.com

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X