Cameroun: Coopération décentralisée - Dschang a son usine de traitement des déchets

Cette infrastructure a été inaugurée avant-hier par le ministre, Georges Elanga Obam, en présence de l'ambassadeur de France au Cameroun, Christophe Guilhou.

C'est un bel exemple de coopération décentralisée qui a été vécu affiché à Dschang dans le département de la Menoua. L'usine de tri modulaire et autonome (Val'Box) inaugurée avant-hier par le ministre de la Décentralisation et du Développement local, Georges Elanga Obam, en présence de l'ambassadeur de France au Cameroun, Christophe Guilhou, a été réalisée grâce à la coopération avec la France.

Ce partenaire stratégique a investi la somme de 600 millions de F (900 000 euros) pour la réalisation de ce projet de 800 millions de F avec les contributions du gouvernement (100 millions) et de la commune de Dschang (100 millions). Concrètement, ce projet va permettre de traiter 30 000 tonnes de déchets par an dans une ville universitaire qui génère environ 35 000 tonnes de déchets ménagers par an et fera de Dschang une ville modèle en matière de gestion des déchets.

Pour le maire de Dschang Jacquis Kemleu, c'est le fruit de la révolution industrielle et de la coopération décentralisée. A travers la Val'Box, la commune entend améliorer son système de gestion et de valorisation des déchets afin d'atteindre notamment un niveau de collecte de 60% en 2021, soit environ 20 000 tonnes de déchets collectés.

Et ainsi s'inscrire définitivement dans la transition verte tout en étant une ville digitalisée. Pour le magistrat municipal, la décentralisation prônée par le chef de l'Etat est une réalité à Dschang. Pour l'ambassadeur de France au Cameroun, Christophe Guilhou, ce projet est l'illustration et la concrétisation de l'efficacité de la coopération décentralisée entre la France et le Cameroun.

Le ministre de la Décentralisation et du Développement local, Georges Elanga Obam, s'est réjoui de ce que ce projet va générer des revenus pour la commune et constituer une niche d'emplois pour les jeunes. Il a félicité le maire pour les différents travaux engagés pour moderniser Dschang, et l'a exhorté à maintenir le cap.

Le ministre Georges Elanga Obam voit aussi à travers ce projet un message clair passé aux autres collectivités territoriales décentralisées et il ne doute pas que Dschang saura partager son expérience avec elles. Il a salué la coopération entre la France et le Cameroun qui a permis la réalisation de ce projet.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X