Madagascar: Football / Orange Pro League - Bataille tripartite pour le trône

Les playoffs retour se terminent ce jeudi en Orange Pro League. Trois équipes sont encore en lice pour le titre de champion, à savoir l'AS Adema, l'Ajesaia et Cosfa.

On arrive au bout du chemin en Orange Pro League. L'ultime journée des playoffs retour mettra aux prises l'AS Adema avec l'Ajesaia et Cosfa avec le Five, ce jeudi.

La première affiche est prévue au By Pass, tandis que la deuxième se jouera à Vontovorona. Coup d'envoi à la même heure, c'est-à-dire 14h30, sur les deux sites.

Parmi ces quatre clubs, trois peuvent encore être sacrés, l'AS Adema (9 points, +3 de différence de buts), Ajesaia (8 pts, +1) et Cosfa (8 pts, -1). Pour sa part, le Five FC (3 pts, -3) est déjà éliminé de la course au titre. Le décor est planté, passons aux chances de devenir champion maintenant.

L'AS Adema et l'Ajesaia se trouvent en meilleure posture. Et ce, par rapport à leurs cumuls et leurs différences de buts. Le vainqueur de leur confrontation deviendra champion. « On a récemment retrouvé des couleurs dans la lutte pour monter sur le trône. Ce jeudi, ce sera une véritable finale », augure Rojo, auteur d'un doublé lundi dernier.

Les Bleus et Jaunes ont en effet repris du poil de la bête grâce à leur succès lors de l'avant-dernière journée (ndlr : victoire devant Five FC). Ils sont gonflés à bloc au niveau mental, au moment de négocier le dernier virage de la saison.

Destin en main

Du côté du club d'Ivato par contre, le moral a pris un coup après la déconvenue de lundi (ndlr : défaite devant Cosfa). « Nous devons être prêts dans la tête. Logiquement, ce revers a impacté sur le moral des joueurs. Je vais faire mon maximum pour les remettre en selle », souligne le coach Rôrô, qui doit remobiliser ses troupes pour cette dernière bataille.

Les deux formations ont leur destin en main. Ce qui n'est pas le cas de Cosfa. Pour être couronné, l'équipe des forces armées doit impérativement battre le Five FC, tout en espérant un nul dans l'autre match. La première condition dépend à 100% de ses performances, face à un adversaire pour qui la rencontre ne représente plus aucun enjeu.

Pour ce faire, « on se basera une nouvelle fois sur notre force physique », annonce Dimby, buteur lors de la précédente journée. Par contre, le deuxième paramètre est plus qu'incertain et dépendra en partie du facteur chance.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X