Afrique du Sud: Des entreprises sud-africaines investissent 100 millions de dollars américains à Tatu City au Kenya

communiqué de presse

Tatu City, Kenya — Les investissements des entreprises sud-africaines ont dépassé les 100 millions de dollars américains à Tatu City. La zone économique spéciale de 5 000 acres, située à 30 minutes du centre de Nairobi, représente l'une des plus grandes concentrations d'investissements directs sud-africains au Kenya et en Afrique de l'Est.

Le Haut-Commissaire de l'Afrique du Sud au Kenya, Mninwa Johannes Mahlangu, a effectué mardi une visite de certains des établissements et organisations de Tatu City ayant bénéficié des investissements des principales entreprises sud-africaines. Il s'est notamment arrêté sur les sites suivants : la Crawford International School, qui s'étend sur 20 acres et représente un investissement de plusieurs milliards de shillings par ADvTECH, le groupe coté à la bourse de Johannesburg qui opère dans le secteur de l'éducation ; le site de Kenya Wine Agencies Ltd (KWAL), qui appartient en majorité au conglomérat sud-africain de production de boissons Distell ; et le site de Cold Solutions, qui a bénéficié d'un investissement d'ARCH Emerging Markets Partners, soutenu par l'homme d'affaires sud-africain Patrice Motsepe.

« Je suis ravi d'être le témoin de ces investissements transformateurs que font les entreprises sud-africaines au Kenya », a déclaré le Haut-Commissaire, M. Mahlangu, lors d'une cérémonie au cours de laquelle la rue menant à la Crawford International School était nommée « Crawford Road ». « Les gouvernements de l'Afrique du Sud et du Kenya sont déterminés à favoriser les échanges commerciaux et les investissements bilatéraux, et nos entreprises du secteur privé sont des partenaires naturels pour accroître les flux de capitaux et le partage de connaissances. »

Jenny Coetzee, directrice générale de Crawford International, a déclaré que le premier établissement Crawford International d'ADvTECH avait connu une augmentation du nombre d'inscriptions au Kenya depuis son ouverture en 2019 à Tatu City.

Le Haut-Commissaire, M. Mahlangu, a visité le site de Cold Solutions, une installation phare de 15 000 m², qui améliorera la sécurité alimentaire et pharmaceutique et favorisera le développement économique au Kenya et dans la région. Le fonds ARCH Cold Chain Solutions East Africa Fund, qui effectue cet investissement, est détenu en copropriété par la société Africa Rainbow Capital, qui est soutenue par l'entrepreneur sud-africain Patrice Motsepe.

« La première installation de Cold Solutions au Kenya est sur la bonne voie et devrait pouvoir ouvrir l'année prochaine. Il existe une forte demande de la part des aspirants locataires, allant des entreprises alimentaires aux sociétés pharmaceutiques », a déclaré Jared Irving, directeur général.

Le Haut-Commissaire a conclu sa visite avec le site de KWAL, une installation de production et de distribution de 40 millions de dollars qui a ouvert le 12 février 2021 à Tatu City. Outre Distell, le gouvernement kenyan est un actionnaire important par l'intermédiaire de la société ICDC (Industrial and Commercial Development Corporation).

Actuellement, dans la zone économique spéciale de la ville de Tatu City, plus de 60 entreprises locales, régionales et multinationales ont ouvert ou commencé à se développer. Il s'agit notamment de leaders de l'industrie tels que Dormans, Cooper K-Brands, KWAL, Cold Solutions, Chandaria Industries, Kim-Fay, Davis & Shirtliff, Copia, FFK, Twiga Foods et Stecol.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X