Algérie: La ministre de la Culture assure du soutien de l'Etat à la production cinématographique et aux producteurs

Alger — La ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda, a assuré du "soutien de l'Etat" à la production cinématographique et aux producteurs par de "nouvelles dispositions" et une gestion plus "transparente", indique un communiqué du ministère diffusé mercredi.

La ministre qui a installé mercredi un groupe de travail, comprenant des experts et des professionnels, pour concrétiser une industrie cinématographique rentable, a insisté sur le continuité des mécanismes de soutien et a rassuré les producteurs quant à l'existence d'une "volonté politique pour réviser les textes juridiques et les adapter" à l'évolution du paysage du septième art.

Malika Bendouda a également annoncé, selon le communiqué, des dispositions communes avec des départements ministériels comme celui de l'Intérieur et les collectivités locales, la Communication, le Commerce ou encore la Formation Professionnelle pour dynamiser la production, la distribution et l'exploitation cinématographique.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X