Afrique Australe: La SADC s'engage dans la recherche sur les médicaments

Maputo — Les chefs d'État et de gouvernement de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), se sont engagés, mercredi, à Maputo, au Mozambique, à renforcer les capacités régionales et nationales de l'organisation en matière de recherche et de production de médicaments, y compris le développement de vaccins.

Selon le communiqué final de la réunion de l'organisation, où l'Angola a été représenté par le ministre de l'Intérieur, Eugénio Laborinho, représentant le Président de la République, João Lourenço, ils ont exhorté les États membres de la SADC et la communauté internationale à soutenir les dispositions dérogatoires proposées de l'Accord sur les aspects des droits de propriété intellectuelle liés au commerce (TRIPS) pour permettre à davantage de pays de produire le vaccin contre le Covid-19 afin de répondre plus efficacement à cette pandémie.

En ce sens, ils ont également appelé à la fin du nationalisme vaccinal et à l'égalité d'accès de tous les pays.

Ils ont appelé l'Organisation mondiale du commerce (OMC) à finaliser les négociations sur la dérogation à certaines dispositions de l'Accord sur les aspects des droits de propriété intellectuelle relatifs au commerce (TRIPS) et à accélérer sa mise en œuvre.

Ils ont exhorté les citoyens de la SADC à continuer à se conformer et à adhérer aux mesures préventives contre LE Covid-19 et à limiter les résidents de l'organisation à voyager dans leur pays en fonction de l'origine et du type de vaccin qu'ils ont reçu pour reconsidérer leur position.

Les hommes d'État ont également conseillé aux États membres de transposer la stratégie régionale de sécurité alimentaire et nutritionnelle en stratégies nationales de sécurité alimentaire et nutritionnelle pour faire face aux taux croissants de malnutrition, renforcer et étendre la couverture des programmes de protection et des réseaux de sécurité sociale.

Le Sommet a approuvé les recommandations du rapport du Président de l'Organe de coopération de la SADC dans les domaines de la politique, de la défense et de la sécurité, ayant approuvé le mandat de la Mission de la Force en état d'alerte de la SADC en République du Mozambique, qui sera déployée dans le cadre de la Force en état d'alerte de la SADC pour soutenir la lutte contre le terrorisme et les actes d'extrémisme violent à Cabo Delgado.

Les chefs d'État et de gouvernement ont appelé les États membres à continuer de collaborer avec les agences humanitaires pour poursuivre l'assistance humanitaire à la population touchée par les attaques terroristes à Cabo Delgado, y compris les personnes déplacées à l'intérieur du pays.

Les participants ont félicité la République du Mozambique pour sa volonté d'accueillir le Centre d'opérations humanitaires et d'urgence de la SADC (SHOC) à Nacala, Mozambique, visant à améliorer la préparation régionale et la réponse rapide aux urgences.

Ils ont réitéré la levée inconditionnelle des sanctions imposées à la République du Zimbabwe et soutiennent le pays dans ses efforts socio-économiques en cours.

Plus de: ANGOP

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X