Cameroun: Qualité des produits - Les contrôles vont s'intensifier

Résolution prise le 22 juin dernier à Yaoundé, lors de la 25e session du conseil d'administration de l'Anor présidée par Mohamadou Bayero Fadil.

La 25e session ordinaire du conseil d'administration de l'Agence des normes et de la qualité (Anor), tenue le 22 juin dernier à Yaoundé a rendu son verdict. Désormais, les actions de contrôle de la qualité des produits en circulation dans les marchés vont s'intensifier et se feront de manière systématique. Cette démarche, arrêtée au cours des travaux présidés par le président dudit conseil, Mohamadou Bayero Fadil, a pour but de protéger les consommateurs et les industries locales du phénomène de la contrebande.

Une action qui s'inscrit d'ailleurs en droite ligne de nouvelles orientations donnée à cette agence par le président de la République, à la suite du décret de 2019 portant réorganisation de cette entité. On se souvient d'ailleurs qu'avec l'irruption du Covid-19, certains médicaments censés traiter cette maladie ont inondé les marchés. L'Agence a alors engager des activités de contrôle de la qualité desdits médicaments, dans le but de les éloigner de la consommation publique.

Outre ce point relatif à l'intensification des contrôles, les membres ont également examiné et arrêté les comptes financiers de l'exercice budgétaire clos au 31 décembre 2020. Ils ont par ailleurs apprécié les performances enregistrées au cours de cet exercice. Résultat, le rapport annuel de performance de l'année 2020 a été approuvé à l'unanimité des membres.

En clôturant les travaux, le président du conseil d'administration a salué l'esprit de convivialité et de franchise dans lequel les travaux se sont déroulés, lesquels ont permis, a-t-il précisé, d'obtenir des résultats satisfaisants.

Plus de: Cameroon Tribune

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X