Angola: Projet "Simplifica 1.0" présenté au public

Luanda — Le gouvernement angolais a présenté, mercredi, à Luanda, le projet de Simplification des Actes et Procédures de l'Administration Publique (Simplifica 1.0), qui vise à moderniser et améliorer les pratiques dans l'Administration Centrale et Locale de l'Etat.

Au cours de l'acte, le secrétaire du président de la République à la réforme de l'État, Pedro Fiete, a souligné que le projet « Simplifica » permettra la reformulation des actes et des procédures dans l'administration publique, centrale et locale, en mettant l'accent sur l'intérêt public et la facilitation de la vie des citoyens et des entreprises.

Il a indiqué que le principal défi du projet est de répondre de manière adéquate au niveau de demande des citoyens pour un service public de qualité et de supprimer les aspects qui rendent encore l'administration publique excessivement bureaucratique, redondante et inefficace.

Il a souligné que le programme présente des avantages qui contribueront à réduire la bureaucratie dans les services publics, tels que l'obtention des cartes grises et des titres de propriété des voitures, qui seront désormais unifiés.

«A titre d'exemple, on peut citer l'unification de la carte grise et du titre de propriété automobile, qui devient le Certificat d'Identification Unique du Véhicule, et nous avons prolongé la durée de validité du passeport diplomatique de trois à cinq ans, ainsi qu'éliminé l'exigence de déclaration de police en cas de perte », a-t-il expliqué.

À son tour, le secrétaire d'État aux Elections locales, Márcio Daniel, s'est dit satisfait de la mise en œuvre du projet, ajoutant qu'il s'agit d'une opportunité pour les administrations municipales et locales d'être le principal centre de prestation de service public par excellence.

"Nous pensons que le travail commence maintenant et que les institutions publiques répondront aux défis qui sont lancés à partir de ce programme", a-t-il ajouté.

Plus de: ANGOP

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X