Cameroun: Garoua - Le Nonce apostolique en pèlerin de la paix

Durant son séjour dans la métropole du Nord, du 18 au 21 juin dernier, Mgr Julio Murat a rappelé les bienfaits du vivre-ensemble et de l'amour aux fidèles catholiques.

Son séjour a rappelé aux fidèles catholiques ayant un certain âge le rôle du catéchiste dans un village. Le Nonce apostolique au Cameroun et en Guinée équatoriale, en visite pastorale à l'archidiocèse de Garoua, a enfilé la soutane du catéchiste. De sa descente d'avion vendredi dernier à la messe pontificale dimanche à la cathédrale de l'Enfant Jésus Christ de Garoua en passant par l'office religieux à Our Lady of Divine Mercy Parish, le monastère de Figuil, les rencontres avec les autorités administratives et traditionnelles locales, le représentant au Cameroun de Sa Sainteté le Pape François a opté pour l'évangélisation de proximité. Samedi dernier, lors de sa rencontre avec les fidèles à la paroisse Saint Pierre qui jouxte l'archevêché, il a même choisi la formule de l'échange interactif avec les fidèles.

Ceux-ci lui ont posé des doléances qui tournaient notamment autour de l'achèvement des travaux de la cathédrale de Garoua, de la création d'une annexe de l'université catholique d'Afrique centrale à Garoua, de la béatification des Africains. La pédophilie au sein de l'Eglise et l'homosexualité dans la société se sont également invités aux débats.

« Ce sont des crimes », a tranché le prélat. Réagissant à la question sur les finitions des travaux de la cathédrale, le Nonce apostolique a indiqué qu'ils ne devraient pas être une priorité à cause de la crise économique et du Covid-19. Pour ce qui est de la béatification des Africains, il a fait savoir que le chrétien doit travailler pour « être en communion avec le Père. » Il a jugé « pertinente » la doléance relative à la création d'une annexe de l'université catholique à Garoua. « Je prends note », a-t-il indiqué.

Au cours de la messe solennelle, point d'orgue de sa visite, il s'est appesanti sur l'Evangile selon Saint Marc pour rappeler quelques fondamentaux aux chrétiens. Dans l'assemblée, on a noté la présence du gouverneur de la région du Nord, Jean Abate Edi'i et du représentant du lamido de Garoua. Il a invité les chrétiens à garder la foi dans les épreuves.

L'hôte des chrétiens de Garoua a aussi insisté sur la notion de « la joie de servir ». Mgr Julio Murat s'est dit « heureux et joyeux » d'être à Garoua, « un archidiocèse béni ». Il a loué la « simplicité naturelle » de Mgr Faustin Ambassa Ndjodo, archevêque métropolitain de Garoua à qui il a offert une chasuble. Le Nonce Apostolique a également passé un message de paix et de tranquillité. Il a remercié le gouverneur du Nord pour la bonne organisation de sa visite pastorale à Garoua, marquée par un accueil chaleureux. Le Nonce apostolique a aussi eu des séances de travail avec les ouvriers apostoliques et les responsables d'associations.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X