Sénégal: Stade du Sénégal de Diamniadio - Le «bijou» sera prêt en février 2022

Le Directeur de la Sogip a visité le chantier des travaux du Stade du Sénégal hier, mercredi 23 juin. À l'issu de la visite, Gallo Bâ a annoncé la fin des travaux en février 2022.

C'est un véritable bijou, aux normes internationales, que le Sénégal va inaugurer au début de l'année 2022. C'est cette date qui est retenue pour la fin des travaux du nouveau stade de football, futur «antre des Lions».

Selon le directeur de la SOGIP, le stade sera livré le 22 février 2022, deux ans jours pour après la pose de la première pierre en février 2020. Pour Gallo Bâ, Directeur de la SOGIP, (Société de gestion des pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose), les travaux de construction du futur stade «avancent convenablement et le niveau d'exécution est à 66%. Le stade prend forme, le rêve devient réalité».

Sur le site, les ouvriers sont à la tâche s'affairant à mettre en place le puzzle des gradins sur lesquels la charpente métallique support de la toiture est à moitié installée. Les travaux de plomberie et de revêtement sur certaines paries étaient en cours de même que le câblage. Lancée en février 2020, le stade sera aux standards internationaux avec des installations modernes du type de celles que l'on retrouve dans les grands stades du monde. Selon l'ingénieur chargé du suivi des travaux, l'infrastructure sera un complexe sportif «constitué par stade de 50.000 places avec deux terrains annexes dont l'un comportera une piste d'athlétisme avec huit couloirs aux normes de World Athletic en plus d'une tribune de 2000 places».

Khardiata Basse Diaw, fait savoir que l'autre terrain annexe est prévue une pelouse avec un gazon synthétique qui sert de terrain d'entrainement. Il y aura 4 vestiaires dont un exclusivement réservé aux Lions. Un espace avec des aménagements spécifiques et 25 places assises qui seront agencées autour du logo de la fédération sénégalaise de football. Une salle de balnéothérapie et une autre de massage avec vibromasseurs sont prévues dans l'espace des Lions pour leur faciliter la récupération. Pour la couverture des rencontres, la presse sera bien installée avec une salle conférence dotée d'une isolation acoustique, et une grande salle qui leur est exclusivement réservée. L'espace presse prévoit également une salle de conférence de presse (800 places), 4 studios TV.

Sur les tribunes 1664 sièges seront réservés à la presse. Conformément aux normes internationales, l'infrastructure comportera un espace présidentiel avec un salon de 16 places et un bureau, des salons et des loges VIP sont aménagés à côté d'un restaurant qui donne une vue panoramique sur le site. Un Musée du stade est également créé pour favoriser la fréquentation du stade même en dehors des matchs. Il est bâti sur 1100m2 avec une salle de cinéma.

Des équipements modernes de dernières générations sont prévues sur le stade. Et, par rapport à l'arbitrage moderne, le Stade du Sénégal sera équipé avec la «goal line technologie» et la VAR (assistance vidéo à l'arbitrage). Le coût du stade est estimé à 150 milliards de F CFA. Et par rapport à la durée de vie la conception a tenu compte des spécificités du sol argileux de Diamniadio, C'est pourquoi, informent les concepteurs, «le bâtiment a été construit sous vide sanitaire».

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X