Sénégal: Stratégie d'éducation financière au Sénégal - Les acteurs s'activent dans la priorisation des actions

L'Observatoire de la qualité des services financiers (Oqsf) a tenu, ce matin, avec la Banque centrale des Etat de l'Afrique de l'Ouest (Bceao), un atelier de priorisation des actions d'éducation financière au profit des populations sénégalaises. A l'occasion, le directeur exécutif de l'Oqsf Habib Ndao, a souligné que cet atelier vise principalement à identifier les différentes synergies d'actions entre acteurs et s'accorder sur un chronogramme prioritaire pour l'élaboration du programme national d'éducation financière.

« La rencontre de ce matin est d'une importance capitale en ce sens qu'elle marque le lancement des travaux de l'atelier de priorisation des actions d'éducation financière. », déclare d'emblée le directeur exécutif de l'Observatoire de la qualité des services financiers (Oqsf).

Habib Ndao qui s'exprimait ce matin à l'occasion d'un atelier de priorisation des actions d'éducation financière, co-organisé par l'Oqsf et la Bceao, souligne que l'atelier vise principalement à identifier les différentes synergies d'actions entre acteurs et s'accorder sur un chronogramme prioritaire pour l'élaboration du programme national d'éducation financière.

La tenue de cet atelier, selon lui, constitue, assurément, un pas décisif dans la mise en place de stratégies visant à renforcer les capacités et compétences de la population pour mieux appréhender les opportunités qu'offre leur insertion dans le système financier mais, aider également, les couches vulnérables à sortir de la précarité.

A l'en croire, la dynamique de collaboration autour de la question de l'éducation financière illustre parfaitement l'engagement des acteurs de l'écosystème à assurer la mutualisation des ressources et expertises disponibles dans l'optique d'une coopération plus efficace et plus efficiente au profit d'une population financièrement mieux éduquée, d'usagers mieux protégés et d'un secteur financier plus inclusif.

Pour Habib Ndao, l'éducation financière constitue l'un des trois piliers de la protection des clients à côté de l'inclusion financière et la régulation du secteur. A ce titre, indique-t-il, il apparait comme un levier essentiel qui devrait « permettre de susciter chez nos concitoyens un goût pour la formalisation de leurs activités économiques et financières, d'avoir un meilleur accès aux produits et services financiers mais aussi, d'en saisir les opportunités ».

Dans le même sillage, le directeur exécutif est d'avis que l'objectif d'inclure les populations ne saurait se concevoir sans une amélioration de leurs connaissances en matière de finance et de gestion de leurs revenus. Par conséquent, précise qu'en particulier, l'élaboration de ce programme national d'éducation financière devrait aider les enfants, les jeunes à mieux orienter leurs décisions vers des choix responsables, saisir les opportunités d'investissements, transformer leur savoir en capital et à contribuer à l'émergence d'une économie basée sur la connaissance.

C'est fort de ces enjeux, confie enfin M. Ndao, que l'Oqsf s'investit invariablement dans sa mission d'accompagner les usagers, les opérateurs financiers, les régulateurs, les pouvoirs publics en vue d'une plus grande inclusion financière des populations.

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: Lejecos.com

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X