Angola: Gouverneur réitère le combat à l'exploitation illégale des ressources naturelles

Menongue (Angola) — Le gouverneur de Cuando Cubango, Júlio Bessa, a réitéré mardi, le combat fermé à l'exploitation illégale du bois, les incendie anarchiques et la chasse furtive , car ce sont des pratiques qui violent la législation en vigueur dans le pays.

Le gouvernant, qui parlait en marge de l'acte allusif aux 42 ans de la création du Ministère de l'Intérieur, a récemment informé que le gouvernement assistait ces dernières années, à l'intensification de la coupe du bois de l'espèce mussivi, promettant dorénavant d'être dur et implacable dans la lutte contre cette pratique et d'autres actions illégales.

Le combat sera basé sur la loi n° 6/17 du 24 janvier (Loi de base sur les forêts et la faune sauvage), dans le Décret Présidentiel n° 171/18 du 23 juillet (règlement forestier) et dans le Décret Présidentiel n° 278/18, du 7 août (Diplôme qui interdit la coupe de bois de l'espèce mussivi).

Júlio Bessa a alerté la Police Nationale et les autres organes compétents de continuer à faire leur travail avec rigueur, rappelant qu'en cas de bois saisi, il sera utilisé et incorporé dans le processus d'exécution des travaux du PIIM.

Il a demandé à la société civile, aux jeunes et aux médias d'aider la Police Nationale et les Organes de Défense et de renseignement à sensibiliser et à mobiliser les familles paysannes et leurs communautés et dirigeants, dans le sens de s'abstenir des incendies, car s'il s'agit d'un moment favorable de l'année pour cette pratique qui nuit à l'environnement.

Plus de: ANGOP

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X