Congo-Kinshasa: Kinshasa Bopeto - Le gouvernement central accorde un appui financier mensuel

Une enveloppe de deux millions sept cent mille dollars américains sera allouée à la ville capitale pour le premier mois de juin, et deux millions de dollars américains lui seront versés mensuellement pour les mois à venir afin de lui permettre de faire face aux besoins liés à l'assainissement.

Sur instruction du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, le gouvernement central vient d'accorder une enveloppe mensuelle de deux millions de dollars américains à la ville de Kinshasa pour l'assainissement. La signature de l'acte d'engagement relatif à cette dotation a eu lieu le 24 juin, au ministère des Finances, entre, d'une part, la ville de Kinshasa représentée par le gouverneur Gentiny Ngobila et, d'autre part, le gouvernement central représenté par le ministre d'État chargé du Budget ainsi que le ministre des Finances.

Aux termes de cette signature d'acte d'engagement, le gouverneur Ngobila a d'abord reconnu que la capitale congolaise connaît d'énormes difficultés dans l'assainissement, avec ses 10 mille tonnes de déchets produits chaque jour. Le maire de la ville a, ensuite, avoué que cette première enveloppe de deux millions sept cent mille dollars américains, qui sera allouée dès fin juin 2021, permettra à cette mégalopole de résoudre de façon significative le problème d'assainissement.

Un soutien financier à sa capitale

Pour le gouverneur Gentiny Ngobila, cet engagement pris par le gouvernement congolais rentre dans le cadre du soutien financier que chaque pays du monde accorde à sa capitale, sur le plan de l'assainissement et de la protection de l'environnement. Il cite, en substance, Brazzaville, qui bénéficie d'une somme de six millions cinq cent mille dollars américains de la part du gouvernement du Congo pour son assainissement. Gentiny Ngobila a, par ailleurs, invité la population kinoise à s'impliquer dans ce vaste programme d'assainissement de la ville à travers le changement des mentalités. Selon lui, seul, l'argent ne peut rien résoudre.

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, a, pour sa part, précisé que cet engagement pris par le gouvernement rentre dans la logique de réaffirmer la priorité accordée aux questions d'assainissement et de protection de l'environnement. Il a fait savoir que la ville de Kinshasa dispose, dans le budget de l'État, d'une ligne qui sert à ses investissements et à son fonctionnement. Le ministre Nicolas Kazadi a, par ailleurs, rassuré que deux millions sept cent mille dollars américains seront alloués à la ville pour le premier mois de juin, et deux millions de dollars américains seront alloués mensuellement pour les mois à venir. Rassurant de la régularité dans le payement de cet argent, il a admis que cette enveloppe mensuelle devra permettre à l'exécutif provincial de maintenir la propreté de la ville-capitale.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X