Congo-Brazzaville: Levée de la grève sèche dans les hôpitaux publics

Les professionnels de la santé viennent de prendre une décision salutaire en cette période de la 3e vague de covid-19 en annonçant la levée de leur mouvement de grève dans les hôpitaux de l'Etat.

Selon la cellule de communication du ministère de la Santé publique, Hygiène et Prévention, la décision a été prise le mardi 22 juin à l'issue d'une longue négociation entre les deux parties, à savoir le gouvernement et le banc syndical. Le porte-parole de la délégation syndicale a fait savoir que quelques personnels non médecins ayant suivi la décision sont déjà en train de revenir au travail.

Cette information a été aussi confirmée par le ministre de la Santé publique, le Dr Jean-Jacques Mbungani, qui s'est félicité de l'aboutissement des négociations. En dépit de la levée de la grève, le Dr Mbungani a fait savoir que le défi demeure, « c'est celui de trouver des solutions pérennes aux différents problèmes qui gangrènent le secteur de la santé en RDC ».

Selon le porte parole du banc syndical, après discussions avec le gouvernement représenté par le ministre d'État, ministre du Budget ainsi que le vice-ministre du Budget et la vice-ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, d'importantes décisions ont été prises, notamment l'alignement à partir du troisième trimestre de cette année de cinq mille quatre-vingt-douze agents; un effort substantiel sera fait pour parvenir à un montant de cent mille francs congolais par personne et par pallier après budgétisation. En sus de cela, il a été décidé de mettre en place une commission interministérielle après signature de l'arrêté interministériel pour des discussions en permanence en vue de l'élaboration du budget 2022 et de la réduction des écarts ; la réhabilitation d'un cadre permanant de dialogue social du ministère de la Santé publique, Hygiène et Prévention.

Tenant compte de l'interdiction de rassembler les syndiqués pour la restitution du dialogue à la suite du dispositif de lutte contre la pandémie de covid-19 prise par le président de la République, les deux parties sont convenues de la reprise du travail le plus tôt possible dès la signature de l' avenant au protocole d'accord", peut-on lire dans le document, signé depuis le 22 juin.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X