Nigeria: Coopération - La FAO et le Nigeria renforcent leurs liens avec le Congo

La représentante de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) Yannick Ariane Rasoarimanana et l'ambassadrice du Nigeria, Victoria Jolaade Bosede Onipede, ont exprimé le 24 juin à Brazzaville leur volonté de renforcer la coopération avec la République du Congo.

Les deux diplomates ont traduit leur intention à l'issue des échanges avec le ministre de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat public-privé Denis Christel Sassou Ngueso.

La FAO veut poursuivre son élan de partenaire technique et stratégique du Congo en termes de diversification économique et intensifier les échanges en matière de développement agricole.

« La feuille de route qui a été tracée par le président de la République porte en bonne place un projet qui consistera à la mise en place d'un centre agronomique pour la production des semences améliorées qui a déjà été amorcé par la FAO dans ce sens », a expliqué le ministre de la Coopération.

Pour sa part, Yannick Ariane Rasoarimanana a précisé que la révolution agricole que le Congo veut mener est aussi au cœur des priorités de l'agenda de la FAO, qui voudrait apporter son soutien dans les perspectives de diversification économique. « Il y a beaucoup de potentialités agricoles et l'agriculture ne devrait pas être un métier de petites agriculteurs. Elle devrait être un métier d'agri preneurs », a-t-elle souligné.

Le soutien de la FAO interviendra également sur les quatre axes dégagés dans son nouveau cadre stratégique 2022-2031, à savoir l'amélioration de la production agricole, de la nutrition, de la préservation de l'environnement et l'amélioration des conditions de vie des populations.

Des entreprises nigérianes vont s'implanter au Congo

Après avoir échangé avec la représentante de la FAO, Denis Christel Sassou Nguesso s'est entretenu avec l'ambassadeur du Nigeria au Congo, Victoria Jolaade Bosede Onipede, qui a laissé entendre que des entreprises de son pays souhaitaient ouvrir des succursales au Congo.

« La démarche que nous entreprenons vise à renforcer la coopération entre nos deux pays. Parce que l'économie d'un pays ne peut dépendre d'elle-même, nous avons besoin d'amis qui se réunissent et font en sorte que cela fonctionne. Les entreprises qui veulent s'implanter ici au Congo viennent pour ajouter une plus-value ... », a fait savoir Jolaade Bosede Onipede.

Le ministre Denis Christel Sassou Nguesso a salué cette initiative qui encourage la coopération sud-sud. « Je suis un partisan de la coopération sud-sud. Parce qu'entre nous, pays du sud, nous pouvons développer des coopérations très importantes. Nous avons tendance à oublier que le Nigeria fait partie des pays plébiscités en matière de production de richesse. Il est donc important que les pays comme les nôtres et d'autres puissent envisager des coopérations fructueuses entre pays africains », a-t-il déclaré.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X