Maroc: Réunion à El Kelaâ des Sraghna - Début de l'opérationnalisation des Commissions provinciales de suivi des élections

La Commission provinciale chargée du suivi des élections a tenu, mardi au siège de la préfecture de la province d'El Kelaâ des Sraghna, sa première réunion conformément à la circulaire conjointe du ministère de l'Intérieur et de la Présidence du ministère public pour la mise en œuvre des dispositions relatives au suivi des prochaines élections.

Dans ce cadre, il a été procédé à l'installation des membres de la nouvelle Commission composée, notamment, du gouverneur de la province et du procureur du Roi près le Tribunal de première instance d'El Kelaâ des Sraghna, en présence des représentants provinciaux des partis politiques représentés au niveau de la Commission centrale chargée du suivi des élections.

A cette occasion, l'accent a été mis sur les différentes missions de cette commission, les mécanismes de mise en œuvre de ses missions, ses interventions et les mesures pratiques susceptibles de préserver et d'assurer le respect de l'honnêteté des opérations électorales dans le strict respect des lois en vigueur. Dans une allocution de circonstance, le gouverneur de la province, Hicham Smahi, a indiqué que l'installation de cette commission intervient conformément aux Hautes Instructions Royales adressées au ministre de l'Intérieur et au président du ministère public pour veiller au bon déroulement des prochaines élections et faire face à toutes les pratiques qui pourraient nuire à ces échéances, et dans le cadre de la mise en œuvre de la circulaire conjointe du ministère de l'Intérieur et de la Présidence du ministère public pour la mise en œuvre des dispositions relatives au suivi des prochaines élections.

La Commission entame ses missions dans les prochains jours dans le strict respect des lois et règlements en vigueur, sans nuisance aucune aux attributions et prérogatives conférées par la loi aux organes législatifs, administratifs et judiciaires, a-t-il insisté. Les représentants des partis politiques ont, de leur côté, exprimé leur pleine adhésion pour garantir la réussite de ces échéances électorales qui représentent une étape importante dans le processus démocratique au Maroc, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

La Commission provinciale de suivi des élections sera chargée de la prise des mesures pratiques, à même d'assurer la préservation et le respect de l'honnêteté des opérations électorales. Cette instance assurera, ainsi, le suivi du déroulement des différentes étapes des opérations électorales, en vue de garantir leur sécurité et de faire face, dans l'immédiat, à tout ce qui est de nature à y porter atteinte, depuis l'inscription sur les listes électorales jusqu'à l'annonce des résultats du scrutin et l'élection des organes et des structures des conseils des collectivités territoriales et des chambres professionnelles.

Cérémonie d'installation à Chichaoua

La Commission provinciale chargée du suivi des prochaines échéances électorales au niveau de la province de Chichaoua a été installée mardi. A cette occasion, la Commission, qui compte parmi ses membres le gouverneur de la province, Bouabid El Guerrab et le procureur du Roi près le tribunal de première instance à Imintanoute, a tenu sa première réunion en présence des représentants, au niveau provincial, des instances politiques représentées auprès de la Commission centrale chargée du suivi des élections.

Au cours de cette réunion, il a été procédé à la présentation des missions de ladite Commission et des mécanismes de leur mise en œuvre ainsi que ses interventions pour assurer le bon déroulement des différentes étapes du processus électoral et la prise des mesures pratiques susceptibles de garantir l'honnêteté de ces échéances et ce, dans le respect strict des lois en vigueur. La mission principale de la Commission provinciale consiste en la prise des mesures pratiques à même d'assurer le respect de l'honnêteté des opérations électorales, et ce à travers le suivi du déroulement des différentes étapes des opérations précitées, en vue de garantir leur sécurité et de faire face, sur le champ, à tout ce qui est de nature à y porter atteinte, depuis l'inscription sur les listes électorales jusqu'à l'annonce des résultats du scrutin et l'élection des organes et des structures des conseils des collectivités territoriales et des Chambres professionnelles.

Dans une allocution d'orientation, Bouabid El Guerrab a expliqué que cette réunion intervient en application de la circulaire conjointe de la Présidence du ministère public et du ministère de l'Intérieur, portant sur la mise en œuvre des mesures relatives au suivi des prochaines échéances électorales. Le gouverneur a aussi souligné que la Commission provinciale veillera à assurer la sécurité et le déroulement du prochain processus électoral dans une atmosphère de transparence et de concurrence loyale, et agira contre toute pratique susceptible de porter atteinte à la crédibilité des élections. Pour sa part, le procureur du Roi près le tribunal de première instance à Imintanoute, Mohamed Lahlou, a indiqué que le ministère public, en tant que membre des Commissions régionales et provinciales, joue un rôle majeur dans le respect des lois électorales par les parties concernées lors des différentes étapes du processus électoral.

De leur côté, les représentants des instances politiques ont exprimé leur mobilisation totale afin de garantir la réussite de cette échéance qui constitue un nouveau jalon dans l'édifice démocratique que le Maroc est en train de construire sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X