Algérie: Covid-19 - - 20% des étudiants ont suivi les cours à distance de façon continue

Alger — Moins de 20 % des étudiants de l'enseignement supérieur sondés ont suivi les cours proposés à distance de façon continue, selon une étude du Centre de recherche en économie appliquée pour le développement (CREAD) présentée jeudi à Alger.

Malgré des conditions jugées "acceptables" pour les étudiants comme pour les enseignants, des problématiques de compréhension et de suivi des cours ont été enregistrés lors de l'expérience, lancée en 2020, de l'enseignement à distance au profit des étudiants nationaux, a indiqué le chercheur au sein du CREAD, Chemseddine Tidjani, à l'occasion d'une journée d'étude sur l'impact socio-économique de la pandémie de la Covid-19 en Algérie.

Selon lui, "malgré des difficultés et des différences de l'environnement de travail, les conditions sont considérées comme acceptables pour les deux catégories professeurs et étudiants", a-t-il noté.

D'autre part, 42% des étudiants et 47% des enseignants ont estimé que l'enseignement à distance exige un travail plus dense que l'enseignement à l'université.

Lire aussi: Algérie/USA: une convention de coopération pour renforcer l'enseignement de la langue anglaise

Pour l'enseignement à distance, notamment via la plateforme "Moodle", 70 % des professeurs et des étudiants ont eu recours à un smartphone alors que 15 % d'entre eux ont utilisé des tablettes. De plus, 93% des étudiants ont indiqué avoir eu accès à internet.

Pour 25% des étudiants interrogés, cette expérience a engendré des difficultés de suivi des cours, un manque de motivation et des difficultés de connexion à internet.

Ainsi, selon M. Tidjani, une moyenne de 10% des étudiants interrogés ont indiqué que l'enseignement à distance a été bénéfique. Les enseignants ont, quand à eux, noté des difficultés pour la préparation des cours et le contact des étudiants dans le cadre de l'enseignement à distance.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X