Togo: Les opérateurs télécoms sous étroite surveillance

24 Juin 2021

Cina Lawson, la ministre de l'Economie numérique et de la Transformation digitale, a inauguré jeudi le centre de contrôle et de supervision de la qualité de service des réseaux de téléphonie mobile de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP).

La plateforme est un dispositif directement relié, sans intrusion et risques en termes de sécurité, aux plateformes des opérateurs.

Cet outil va permettre à l'ARCEP de suivre ainsi, non seulement, les performances des réseaux des opérateurs sans intervenir dans leur exploitation ; mais également, d'être informé de tout dysfonctionnement, sans attendre que ce soit les opérateurs ou les utilisateurs qui l'en informent.

Parmi les indicateurs de la plateforme, on peut citer les taux de disponibilité du réseau, de coupure des appels (appels non aboutis), de succès d'établissement des appels, de succès des connexions internet, de couverture.

'Cette infrastructure, tout en renforçant les capacités de contrôle du régulateur, va permettre à notre pays, non seulement d'accroître la résilience de son écosystème, mais d'assurer également un confort aux usagers des communications électroniques mobiles (... )', a déclaré Cina Lawson.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X