Afrique: PROMOGED - Plus de 200 milliards mobilisés pour une gestion rationnelle des déchets au Sénégal

Dakar — Le président de la République, Macky Sall, a indiqué jeudi que plus de 200 milliards de francs CFA ont été mobilisés pour la mise en œuvre du projet de promotion de la gestion intégrée et de l'économie des déchets solides (PROMOGED), lancé jeudi dans la commune de Malika, avec l'objectif de promouvoir une industrie de recyclage de déchets solides dans sept régions du pays.

"Au total, ce sont 150 infrastructures de traitement de déchets qui seront installés dans 138 communes pour améliorer le cadre de vie de plus de 6 millions de personnes et générer 3000 emplois en particulier pour les jeunes et pour les femmes", a dit Président Sall lors de la cérémonie de lancement du projet sur la décharge de Mbeubeuss.

Il a souligné que c'est pour cette raison qu'il exhorte "toutes les populations à s'approprier le PROMOGED, pour en faire un véritable outil d'hygiène communautaire". Selon lui, "l'hygiène et la propreté ne sont pas seulement une affaire de l'Etat et du gouvernement. Elles engagent surtout notre responsabilité individuelle et collective. Ensemble, engageons-nous pour un Sénégal +zéro déchet+. Que chacun balaie devant sa propre porte pour un Sénégal plus propre et plus radieux".

Le Président Sall indique que "le PROMOGED procédera à l'assainissement complet du site de Mbeubeuss avec l'installation d'une unité de tri et de compostage de déchets".

"Nous irons encore plus loin, dans la modernisation du cadre de vie de Keur Massar avec les plans directeur et d'urbanisme qui devront être établis pour ce nouveau département mais également avec l'installation des services de l'Etat faisant suite à la nomination des autorités administratives", a promis le chef de l'Etat.

En consacrant cette visite officielle au tout nouveau département de Keur Massar, il s'est dit conscient des défis majeurs de la salubrité et des inondations auquels la localité est souvent confrontée, assurant néanmoins que ces défis ne sont pas une fatalité.

"Nous avons commencé à les relever grâce aux travaux de la phase 2 du projet de gestion des eaux pluviales et d'adaptation aux changements climatiques, piloté par l'Agence de développement municipal (ADM), avec la création d'ouvrages hydrauliques et de voieries ainsi que divers aménagements paysagers qui seront finalisés à la fin de ce mois de juin (PROGED)", a signalé Macky Sall.

A ce propos, l'Etat du Sénégal, avec le soutien de la Banque mondiale, de l'Agence espagnole pour la coopération internationale au développement (AECID), de l'Agence française de développement (AFD) et de la Banque européenne d'investissement a initié la deuxième phase du programme national de gestion des déchets (PNGD), à travers le PROMOGED.

Il permettra de développer le tri et la récupération et de contribuer au développement de filières au Sénégal, axées sur la valorisation de matière par le recyclage et la valorisation organique à travers la production de compost.

Le projet cible le pôle de Dakar, le pôle de Thiès, le pôle nord, qui couvre Saint-Louis et Matam et le pôle Casamance, qui regroupe les régions de Zigunichor, Sédhiou et Kolda.

Le PROMOGED va toucher 758 114 ménages pendant son exécution qui va durer cinq ans (2021-2026).

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X