Ile Maurice: Article IV - Le FMI recommande la recapitalisation de la BOM

Le Fonds monétaire international (FMI) tire la sonnette d'alarme. La Banque de Maurice (BoM) doit être recapitalisée avec l'injection de nouveaux fonds propres. Pour cause, les réserves de l'institution bancaire se montrent à seulement Rs 13 milliards, réparties entre Rs 10 milliards de fonds propres requis statutairement et Rs 3 milliards provenant du Special Reserve Fund (SRF) après la contribution de Rs 32 milliards au Trésor Public. Une situation financière inquiétante qui aurait motivé la proposition de l'institution financière internationale dans son dernier rapport Article IV, dont un condensé a été mis en ligne hier soir.

Par ailleurs, le FMI indique que la croissance pour l'année calendaire 2021 sera de 5 % et de 6,7 % pour 2022. Ce qui donne une moyenne de moins de 6 % pour l'année fiscale 2021-22, inférieure à l'estimation budgétaire de 9 % pour la même période (voir aussi en page 5). Dans la même foulée, on relève que l'institution de Bretton Woods projette une inflation de 2,3 % et 3,7 % respectivement pour 2021 et 2022.

Le condensé du rapport reprend les grandes lignes de son communiqué du 7 mai, dont la proposition faite à la BoM de se désengager de l'actionnariat de sa filiale, la Mauritius Investment Corporation, et de mettre fin à sa pratique visant à transférer des fonds directement au gouvernement.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X