Madagascar: Festivités du 26 Juin - Ruée vers les tickets d'entrée au stade Barea

Longue file d'attente devant les arrondissements où les tickets d'accès au stade Barea, pendant la parade militaire du 26 juin, sont distribués. Les personnes en tête de la file à Andrefan'Ambohijanahary seraient arrivées sur les lieux vers 2 heures du matin, hier. « Nous voulons voir de plus près les transformations du stade. Nous sommes certains que l'État nous prépare également d'autres surprises, pendant cette parade militaire, et c'est ce que nous attendons pendant ces festivités », lance Christian Ramamonjiarimanana, un coursier qui vit à Tanjombato.

Ces personnes veulent à tout prix être présentes pendant le défilé militaire à Mahamasina. «Je n'ai pas travaillé aujourd'hui pour pouvoir récupérer les tickets. Tant pis, si on n'a pas à manger demain!», indique Nomenjanahary VolaRasolo, une femme qui travaille à son propre compte. Des responsables du quatrième arrondissement leur ont demandé de rentrer et de revenir l'après-midi pour récupérer les tickets, pour éviter les attroupements, mais elles ont refusé de bouger. «On ne part pas tant qu'on n'a pas récupéré les tickets!», ajoute Nomenjanahary Vola-Rasolo.

Pendant l'attente qui a duré plusieurs heures, on ne parlait que des réalisations des dirigeants. « Tout le monde est témoin du développement. Seules les personnes aveugles ne peuvent pas voir ces belles infrastructures, construites ici et là! » indique Olga Razafiarimanana, une femme qui vient d'Ankaditany Ampitatafika. Des personnes en provenance des autres provinces se trouvaient, également, dans la file d'attente. « Nous sommes venus expressément dans la capitale, pour assister à ces festivités qui promettent d'être grandioses! », lance un homme en provenance de Mahajanga.

Vingt mille tickets sont à distribuer, pour cet événement. Un siège sur deux sera occupé par les spectateurs, pour faire respecter les gestes barrières.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X