Madagascar: Football-Orange Pro League - Le titre de champion à l'AS Adema !

Le suspens a assez duré pour l'AS Adema qui a attendu la toute dernière journée des playoffs pour s'emparer du titre de champion de Madagascar. L'essentiel, en fait, après avoir été battu à l'avant-dernière journée de ce Pro League par le COSFA, qui croyait aussi à sa bonne étoile en allant battre le Five FC sur le score de 4 buts à 1.

2 à 0 ! C'est le résultat du match d'hier à l'Elgeco Stadium où on a surtout vu une équipe de l'AS Adema plus déterminée. Et ce, dès le coup d'envoi de ce match bien pris en main par l'arbitre international Andofetra Rakotojaona qui confirme ainsi son ascension en étant retenu pour le prochain Cosafa Cup , l'a été dans le temps un certain Nampiandraza Hamada.

Déclic. Certes, l'Ajesaia tentait de construire grâce notamment à Tsiry, mais son ardeur fut vite douchée par ce but de Aina à la 41ème minute. Le déclic qu'attendait l'Adema pour retrouver tout son punch et prendre le jeu à son compte. Et ce qui devait arriver arriva car le même Aina enfonça le clou en réalisant un doublé (73è).

Le reste n'est qu'une partie de plaisir pour les protégés de Roro Rakotondrabe, mieux placé aujourd'hui à diriger les Barea locaux au COSAFA Cup de début juillet, en Afrique du Sud. Une suite logique, si cela se concrétise, d'une belle carrière de Roro déjà demi-finaliste de la Coupe d'Afrique avec le FC BFV en tant que joueur, mais également entraîneur de la sélection d'Analamanga en 2002 avec un certain Faneva Ima Andriatsima parmi ses cadres.

Il lui faut cependant composer, s'il est nommé coach des Barea, avec les éléments du COSFA en sus de ceux qui ont été sélectionnés par Eric Rabesandratana. Les militaires ont montré, hier à Vontovorona, qu'il faut compter sur eux. C'est-à-dire une sacrée formation qui a infligé un énorme camouflet de 4 buts à 1 au Five FC. Nono, qui se bonifie avec l'âge comme le vin, a ouvert le score en premier (28è), puis l'incontournable Dimby a remis à leurs places les jeunes joueurs du Five en marquant le second but (63è).

Adema euphorique. Vévé du Five FC a toutefois réussi à remettre les pendules à l'heure (50è). Mais ce fut tout. Car les assauts répétés des militaires ont fini par faire abdiquer le gardien Mbola préféré à Eddit Bastia.

Julien a aussi été de la fête, en marquant le troisième but (69è) avant que, dans un mouvement de panique, Arissa ne marque contre son camp.

Une correction que n'oubliera pas de sitôt ce Five FC qui avait pourtant survolé les matchs aller de ce playoff avant de sombrer corps et biens.

Tout le contraire de l'AS Adema, euphorique tout au long de son match, et même bien après, car des fans du club lui ont réservé un accueil des plus chaleureux à Andranomena Ivato. Une grande fête au village.

Plus de: Midi Madagasikara

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X