Mali: "Nous sommes sûrs de la libération des 4 laïcs mais le Père Léon est toujours absent", déclare à Fides le curé de Mopti

Bamako — " Les 4 paroissiens sont rentrés à Ségué mais nous n'avons pas encore vu le Père Léon Dougnon " déclare à l'Agence Fides le Père Amoudou Kizito Togo, curé de Mopti, précisant les circonstances de la libération des cinq membres de la délégation de la paroisse Notre-Dame de Lourdes de Ségué, enlevés le 21 juin avec quelques fidèles sur la route menant de Ségué à San, dans la région de Mopti, au centre du Mali (voir Fides 23/6/2021). Les otages ont été libérés le 23 juin, par le groupe armé non identifié qui les a abandonnés sur une route dans la région de Bandiagara (voir 24/6/2021).

"Nous sommes sûrs de la libération des 4 laïcs, mais le père Léon manque toujours à l'appel", déclare le père Kizito. "Je suis à 120 km de Ségué mais je sais que les quatre personnes libérées ont été accompagnées par un autre prêtre jusqu'à leur village d'origine après que les ravisseurs les aient libérées. D'après ce qu'on m'a dit, ils devraient aller bien : dès leur arrivée, ils sont allés à l'église pour remercier le Seigneur", dit Don Kizito.

Le curé de Mopti rapporte que le Père Léon Dougnon n'est peut-être pas aux mains des ravisseurs mais qu'il est empêché de se déplacer à cause d'une panne mécanique de sa voiture, qui n'a pas été volée par les bandits.

" Don Léon serait resté à l'endroit où ses compagnons ont été libérés en attendant un mécanicien. La voiture dans laquelle ils voyageaient était tombée en panne et le prêtre aurait dû attendre un véhicule de secours. C'est ce qu'on m'a dit, mais l'histoire semble un peu étrange", conclut-il.

Plus de: Agenzia Fides

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X