Afrique: Forte poussée de Covid-19 - Le variant delta détecté dans 14 pays, selon l'OMS

Selon l'organisation mondiale de la santé, la pandémie de Covid-19 réapparaît dans 12 pays africains. Une combinaison de facteurs, y compris le faible respect des mesures de santé publique, l'interaction et les mouvements sociaux accrus ainsi que la propagation de variantes alimentent la nouvelle vague.

Dans son point de presse d'hier, jeudi 24 juin, les autorités de l'Oms de la région Afrique ont renseigné qu'en République démocratique du Congo et en Ouganda qui connaissent une résurgence de la Covid-19, le variant Delta a été détecté dans la plupart des échantillons séquencés au cours du mois dernier.

Dans toute l'Afrique, le variant, identifié pour la première fois en Inde, a été signalé dans 14 pays. « La troisième vague prend de la vitesse, se propage plus rapidement, frappe plus fort. Avec l'augmentation rapide du nombre de cas et l'augmentation des signalements de maladies graves, la dernière vague menace d'être la pire à ce jour en Afrique », a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l'Afrique hier, jeudi, lors du point de presse virtuel de l'Oms.

Elle a attesté : « l'Afrique peut encore atténuer l'impact de ces infections en hausse rapide, mais la fenêtre d'opportunité se referme. Partout dans le monde, chacun peut faire sa part en prenant des précautions pour prévenir la transmission ».

Dans un communiqué de la cellule de communication de l'Oms, les autorités sanitaires ont renseigné que leur organisation déploie davantage d'experts dans certains des pays les plus touchés, notamment l'Ouganda et la Zambie, et aide les laboratoires régionaux basés en Afrique du Sud à surveiller les variantes préoccupantes. « L'OMS renforce également l'appui technologique novateur à d'autres laboratoires de la région sans capacités de séquençage pour mieux suivre l'évolution du virus. Au cours des six prochains mois, l'OMS vise à multiplier par huit à dix le nombre d'échantillons séquencés chaque mois dans les pays d'Afrique australe » a renseigné la source.

LA PENURIE DE VACCIN ANTI-COVID, UN VERITABLE PROBLEME

Selon l'Oms, la recrudescence de la Covid -19 survient alors que la pénurie de vaccins persiste. « Dix-huit pays africains ont utilisé plus de 80 % de leurs réserves de vaccins COVAX, et huit ont épuisé leurs stocks. Vingt-neuf pays ont administré plus de 50 % de leurs approvisionnements. Malgré les progrès réalisés, un peu plus de 1 % de la population africaine a été entièrement vaccinée.

À l'échelle mondiale, environ 2,7 milliards de doses ont été administrées, dont un peu moins de 1,5 % ont été administrées sur le continent » a déclaré l'Oms. Face à la recrudescence des cas et à la pénurie de vaccins anti Covid dans certains pays de l'Afrique, l'Oms préconise que les vaccins ne soient qu'une des conditions que les pays utilisent pour ouvrir les frontières et accroître la liberté de circulation. « Les pénuries de vaccins prolongent déjà la douleur de la Covid-19 en Afrique. N'ajoutons pas de blessures à l'injustice. Les Africains ne doivent pas faire face à plus de restrictions parce qu'ils ne peuvent pas accéder à des vaccins qui ne sont disponibles qu'ailleurs. J'exhorte tous les organismes de réglementation régionaux et nationaux à reconnaître tous les vaccins utilisés d'urgence par l'Oms », a déclaré le Dr Moeti

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X