Sénégal: Aymérou Ngingue, président du groupe parlementaire BBY - «C'est bien triste tout ça. ils sont encore dans la désinformation systématique»

C'est bien triste tout ça. Ils sont encore dans la désinformation systématique. Ce projet de loi qui modifie le Code pénal vise à lutter de façon efficace contre le terrorisme, sous toutes ses formes. Aussi bien sur terre que dans les mers et les océans.

Le terrorisme s'est complexifié dans son organisation, dans sa manifestation et dans les outils qu'il utilise, notamment la cybercriminalité. Le Sénégal se doit de mettre en cohérence ses textes législatifs avec les Résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU), d'une part, et, d'autre part, aligner ses propres lois avec les Conventions internationales qu'il a souscrites et qui sont ratifiées par l'Assemblée nationale.

L'opposition parlementaire devrait se garder de faire dans la désinformation. Ce projet de loi est passé en Commission et il sera voté en plénière demain (aujourd'hui, vendredi 25 juin 2021, ndlr) haut la main. La lutte contre le terrorisme ne peut être gagnée par aucun pays tout seul. Elle exige une mutualisation des moyens et des efforts. C'est un fléau mondial qu'il faut éradiquer, quoi qu'il en coûte.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X