Cote d'Ivoire: Sécurité routière - 103 permis de conduire retirés de janvier à juin 2021

Plus rien ne sera comme par le passé. La Commission spéciale de suspension et de retrait de permis de conduire continue sa traque contre les chauffeurs indélicats. En six mois, soit depuis janvier 2021, ce sont 103 permis qui ont été retirés aux mauvais conducteurs.

Ce qui porte à 915 le nombre de permis de conduire retirés depuis la réactivation de la commission en décembre 2018. Ces chiffres sont issus de cette commission de retrait des permis de construire qui a tenu le jeudi 24 juin dernier une session à la salle de conférence de la Direction générale des transports terrestres et de la circulation (DGTTC), sise à la Tour C au Plateau. Les membres de la commission ont planché sur 31 dossiers. Ils ont aussi saisi l'occasion pour faire un bilan partiel de leurs activités.

Pour le premier semestre de cette année, ce sont au total 119 dossiers qui ont été analysés dont 15 sanctionnés à plus de 10 ans d'emprisonnement ferme, 21 entre 5 et 10 ans ferme, 14 de 1 à 5 ans ferme, 10 de 6 mois à 12 mois ferme, 14 de 3 à 6 mois ferme et 10 de 1 à 3 mois ferme. Les sanctions ont été prises après audition des mis en cause sur les circonstances des accidents, à partir des procès-verbaux de constats d'accidents transmis à la commission par les agents assermentés (police et gendarmerie).

A l'ouverture des travaux, le président de la commission, M. Lucien Tiessé, directeur général par intérim des Transports terrestres et de la circulation, a rappelé la détermination du ministre Amadou Koné à réduire considérablement les accidents de la route. Il a, pour ce faire, insisté sur la rigueur dans le traitement des dossiers à la commission.

Selon lui, il ne faut pas se faire d'état d'âme quand il s'agit de sauver des vies humaines. Le président de la commission a également profité de cette occasion pour lancer un appel aux conducteurs pour le respect strict du code de la route. « Nous ne sommes pas ici juste pour sanctionner, mais pour attirer votre attention sur votre attitude sur la route. Nous vous demandons juste de respecter le code de la route et de l'appliquer », a-t-il rappelé aux différents mis en cause.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X