Sénégal: Arrestation de Guy Marius Sagna, Aliou Sané, Kilifeu et Cie - Le M2d parle de «kidnapping» et exige leur libération

Une séance à l'Assemblée Nationale

L'interpellation de certains de ses membres à la Place de la Nation (ex-Obélisque) hier, vendredi 25 juin 2021, alors qu'ils prévoyaient de manifester contre les projets de réforme du Code pénal et du Code de procédure pénale qui étaient discutés en plénière pour leur adoption le même jour à l'Assemblée nationale, reste en travers la gorge du Mouvement pour la Défense de la Démocratie (M2D). Celui-ci dénonce l'arrestation de Kilifeu et Cie, condamne fermement ce qu'il qualifie de «kidnapping» de ces militants et exige leur libération immédiate.

Et le M2D de noter, pour le déplorer, «que Macky Sall persiste dans sa volonté d'instaurer un terrorisme d'Etat au Sénégal, comme c'est le cas dans les dictatures les plus cruelles». Suffisant pour que «le M2D réaffirme son opposition farouche à ce projet de loi, exige son retrait inconditionnel et maintient son appel à la résistance», ajoute la source.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X