Congo-Brazzaville: Coopération politique - Le PCC partage son savoir-faire au PCT

A quelques jours des festivités du centenaire du Parti communiste chinois (PCC) en juillet prochain, l'ambassadeur de Chine au Congo, Ma Fulin, a organisé le 25 juin à Brazzaville, un séminaire spécial à l'endroit du secrétariat permanent du Parti congolais du travail (PCT).

Dans son allocution, le diplomate chinois a salué la coopération sino-congolaise. Il a rappelé aux dirigeants du PCT, conduits par le secrétaire général, Pierre Moussa, les grandes étapes ayant conduit la Chine à accomplir son "miracle", sous le management politique du PCC.

« Cette année marque le 100ème anniversaire de la fondation du PCC. Au cours de ces années, notre parti a profondément changé le destin du peuple chinois. Il a mis fin à l'humiliation du pays depuis la guerre de l'opium et conduit son peuple à réaliser un essor grandiose qui a permis de passer d'une nation qui s'est relevée à une nation aisée et puissante », a souligné Ma Fulin.

Avec le leadership du président chinois, Xi Jinping et par le truchement de sa nouvelle politique dénommée "Pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère", la vision du PCC est de construire une communauté de destin pour l'humanité. Sur cette base, a-t-il ajouté, ce parti préconise une gouvernance internationale marquée par la "construction d'un nouveau type de relations internationales", caractérisé par le respect mutuel, l'équité, la justice et la coopération gagnant-gagnant.

Le PCC a mis en place une stratégie globale basée sur cinq théories à savoir la construction de l'économie de marché ; d'une politique de démocratie ; d'une culture socialiste avancée et d'une société harmonieuse.

A plan national, il a accompagné le PCT à réaliser plusieurs projets socio-économiques. Le groupement des entreprises chinoises œuvrant au Congo, faisant le bilan de cette coopération au plan infrastructurel, a énuméré quelques projets de grande ampleur pour lesquels le Congo a tiré profit. Notamment, la route lourde Brazzaville-Pointe-Noire ; les aéroports internationaux Maya Maya (Brazzaville) et d'Ollombo, le barrage hydroélectrique d'Imboulou.

Le PCT promet de capitaliser l'expérience du PCC

Le secrétaire général du PCT Pierre Moussa s'est dit ému. Il a promis de capitaliser sur l'expérience du PCC dans la gouvernance publique afin de conduire le Congo vers son développement.

« Le développement de la Chine, impulsé par le PCC a été le mieux adapté. Il se caractérise par la spécificité du modèle de gouvernance politique, économique, social et culturel du génie chinois. Un siècle après, le pays développe une forme de coopération basée sur la communauté de destin. Ce modèle impacte la nature de la gouvernance de notre société et mérite d'inspirer les cadres pour l'avenir de l'Afrique et du Congo », a indiqué Pierre Moussa.

Faisant le point de la coopération, le porte-parole du PCT, Parfait Romuald Illoki a fait savoir que les dirigeants du PCT et du PCC sont de bons camarades et frères depuis 57 ans.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X