Egypte: Festival d'Ismaïlia pour les documentaires et les courts métrage

Les documentaires et les courts métrages sont sans aucun doute des genres honnêtes et sincères qui favorisent le dialogue entre les cultures. Les films approfondissent notre compréhension des différentes visions, valeurs et pensées sociales des autres.

C'est la croyance en l'importance des courts et des documentaires pouvant établir cette compréhension qui a donné naissance à l'idée du Festival international du film d'Ismailia pour les documentaires et les courts métrages en 1991.

La 22e édition du Festival international du film documentaire et court-métrage s'est déroulée du 16 au 21 juin, avec la participation de 120 films, sous la présidence du journaliste Essam Zakaria, et la direction de Samir Farag.

Le Festival international du film pour les documentaires et les courts métrages d'Ismailia est resté déterminé à présenter des documentaires et des courts métrages importants et significatifs dans une célébration du cinéma, de la créativité et de l'influence indéniable du film.

Les cinéastes égyptiens et internationaux apprécient le festival et le considèrent comme une vitrine viable pour leurs œuvres.

La direction du Festival international du documentaire et du court métrage d'Ismailia, qui est organisé par le Centre national du film dirigé par le scénariste Mohamed Al-Bassoussi, a choisi d'ouvrir la 22e édition du festival avec le film suisse "Farah" réalisé par Julia Banter.

Le gouvernorat d'Ismailia n'épargnera aucun effort en coopération avec le ministère de la Santé et de la population pour faire réussir un tel événement, en fournissant tous les espaces ouverts pour la projection de documentaires et de courts métrages et en appliquant tous les gestes barrières pour limiter la propagation du coronavirus.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X