Malawi: Le pays en campagne pour éliminer le paludisme à l'horizon 2030

Un moustique vecteur du paludisme.

Le gouvernement du Malawi veut éliminer d'ici à 2030 le paludisme, l'une des principales causes de décès dans le pays.

Le paludisme, maladie parasitaire propagée par les moustiques, représente environ 15 % des admissions à l'hôpital au Malawi.

"Le paludisme reste la principale cause de décès au Malawi, faisant six morts par jour", a indiqué le président Lazarus Chakwera. Il s'exprimait lors du lancement télévisé d'une initiative nationale de lutte contre le paludisme connue sous le nom de campagne "Zéro Malaria commence avec moi", rapporte le correspondant de VOA au Malawi, Lameck Masina.

Le chef de l'Etat a aussi affirmé que les statistiques sur l'infection dans le pays sont préoccupantes et que le paludisme était à l'origine d'environ 36% de tous les cas des services de consultations externes et de 15% de toutes les admissions à l'hôpital au Malawi.

Le chef de l'Etat promet que son administration s'est engagée à faire tout ce qu'il faut pour créer un pays sans paludisme. Toutefois, "cet engagement ne peut pas être laissé au gouvernement seul. Le paludisme est un problème collectif qui exige une stratégie collective", précise-t-il.

M. Chakwera a annoncé ce qu'il a appelé les "dix commandements" qui aideraient à prévenir et à guérir la maladie. Il s'agit notamment de nettoyer tous les lieux de reproduction des moustiques, de prendre à temps les médicaments prescrits contre le paludisme et de dormir sous une moustiquaire.

Notant que seuls 55% des Malawites dorment sous des moustiquaires, le président a promis de distribuer 9 millions de moustiquaires dans 25 districts, ainsi que des pulvérisations intradomiciliaires.

En 2020, le Malawi a enregistré 6,9 millions de cas de paludisme, soit plus d'un tiers de la population totale. Plus de 2 500 personnes en sont décédées. Il a tué plus de personnes que toute autre maladie, y compris le COVID-19 selon les sources officielles.

L'initiative fait partie de la campagne mondiale pour mettre fin au paludisme d'ici à 2030. L'Initiative du président américain contre le paludisme, lancée en 2005, fait partie des bailleurs de fonds de la campagne.

La chef d'équipe du programme au Malawi, Monica Batista a déclaré que le gouvernement américain avait contribué au cours des 15 dernières années à environ 270 millions de dollars aux activités de prévention et de contrôle du paludisme au Malawi.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X