Angola: Le premier congrès du manioc recommande plus d'investissements dans la chaîne de valeur du manioc

Malanje — Le premier congrès international du manioc a recommandé samedi davantage d'investissements dans la chaîne de valeur du tubercule et la promotion de partenariats public-privé favorables à l'agrobusiness centrés sur l'inclusion des femmes et des jeunes.

Réalisé du 24 au 25 juin, à Malanje, l'événement a également recommandé que les producteurs et les paysans augmentent leurs connaissances sur les techniques et l'utilisation des technologies dans l'agriculture, avec des impacts pertinents sur la quantité et la qualité du manioc produit dans le pays.

Les recommandations du Congrès incluent l'augmentation de la production industrielle de farine de manioc, en utilisant 100% de matière première nationale, visant à réduire le prix du produit, ainsi que la promotion de la réglementation de l'application obligatoire d'un minimum de 30% de farine de manioc dans la production de pain et d'autres produits de pâtisserie.

Le forum a également recommandé la création et la promotion de petites industries de transformation du manioc, en utilisant des incubateurs et des accélérateurs d'investissements dans l'agrobusiness, comme moyen de dynamiser et de développer l'agriculture et de valoriser le tubercule.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X