Congo-Kinshasa: Covid-19 - La FBCP alerte sur la présence de la pandémie à Makala

L'ONG de défense des droits de l'homme affirme que sept cas des personnes atteintes à cette maladie avaient été confirmés ainsi que plusieurs autres, qui sont en observation, parmi les pensionnaires de cette prison.

Dans son communiqué publié le week-end dernier, la Fondation Bill-Clinton pour la paix (FBCP) alerte sur la présence des cas des personnes infectées de covid-19 parmi les pensionnaires de la prison centrale de Makala. Selon cette organisation, sur un nombre de 8 391 condamnés et détenus préventifs, il y a sept cas confirmés des personnes atteintes du coronavirus et plusieurs cas en observation.

La FBCP, qui s'appuie sur le constat fait par sa délégation, ayant visité la prison centrale de Makala, le 26 juin, ainsi que des affirmations faites par le médecin directeur du centre médical de cette institution pénitentiaire, le Dr Vibra Jodof, note qu'il y a effectivement des cas d'hospitalisation liés à la covid-19. L'association indique, par ailleurs, que le Dr Jodof lui a rassuré de la prise des dispositions pour la mise en quarantaine des cas suspects et confirmés.

Mais, pour éviter le pire, la FBCP exhorte l'autorité politico-administrative et judiciaire de diligenter très rapidement une mission pour le désengorgement de la prison centrale de Makala ainsi que de la prison militaire de Ndolo tel que préconisé par la ministre d'État, ministre de la Justice et Garde des sceaux, Rose Mutombo Kiese, pour préserver les vies humaines, avant que cela ne soit trop tard.

L'ONG rappelle, par ailleurs, que la prison centrale de Makala avait été considérée comme non affectée, par rapport à la prison militaire de Ndolo, qui comptait déjà quarante et un cas de malades liés au coronavirus. Il est également indiqué que la FBCP mène, depuis le debut de la pandemie, un plaidoyer en vue de la mise en exécution des mesures sur le désengorgement des institutions carcérales à travers le pays. L'ONG a rappelé plsuieurs décisions prises dans ce sens par les autorités politiques et judiciaires.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X