Cote d'Ivoire: Rencontre avec les chefs coutumiers - Gbagbo remercie les chefs traditionnels pour leur soutien fraternel

Ils étaient 163 chefs de Gagnoa et 46 d'Oumé à venir saluer l'ex-Président à sa résidence à Mama.

C'est un Laurent Gbagbo détendu, jovial qui était le 28 juin, devant les chefs de terre et de village de la région du Gôh.

Il a affirmé avoir reçu ces garants des us et coutumes de cette région, à sa résidence à Mama, pour leur exprimer sa gratitude pour leur soutien et prières formulées pour sa sortie de prison.

« Les chefs, je vous salue pour votre soutien fraternel. Je vous salue vraiment, je vous remercie tous. Voilà ce que j'ai voulu vous dire ce soir. Je suis content d'être avec vous à cet instant. Encore une fois, je vous dit merci de votre soutien », a-t-il lancé en direction des personnalités coutumières venues nombreuses à cette rencontre.

Pour l'occasion, il y avait 163 chefs de Gagnoa et 46 chefs d'Oumé qui ont répondu à l'appel de l'ancien Chef de l'État. Le secrétaire exécutif du Pdci, Maurice Kakou Guikahué, fils de la région, était aussi présent.

Laurent Gbagbo, au cours de ces échanges, a invité les cadres du Gôh à se donner la main, à renforcer leur fraternité pour le bonheur de la région. A cet égard, il salué la présence de Guikahué qui, en dépit d'être militant du Pdci-Rda, est venu le voir et le saluer.

« On n'est pas obligé d'être du même parti politique. Mais nous sommes des frères. C'est cette fraternité que nous devons cultiver et consolider », a-t-il insisté auprès des uns et des autres.

Sébastien Dano Djédjé, au nom des cadres du Gôh, a exprimé sa joie de voir leur leader revenir chez lui. Il a fait savoir à Laurent Gbagbo que les cadres ont créé un cadre de réflexion et d'action pour perpétuer ses idéaux et son combat. Il a soutenu que cette structure a joué un rôle dans l'apaisement des esprits des chefs de la région.

« Quand on a annoncé votre retour, tous les chefs étaient heureux. Certains sont même aller à Abidjan pour vous accueillir. Les chefs voulaient vous voir de près, pour entendre des mots de vous qui vont les libérer », a précisé Dano Djédjé à Laurent Gbagbo qui avait à ses côtés Assoa Adou.

Mathias Cadet, le président du comité d'organisation de l'accueil de Laurent Gbagbo à Mama, pour sa part, a indiqué que l'ex-Chef de l'État reste pour ses parents « la citadelle imprenable ». Il a déclaré qu'il est revenu de La Haye alors que personne ne misait sur son retour sur la terre de ses ancêtres. « C'est le sens de votre accueil triomphal », a-t-il spécifié.

Kouassi Ouraga Bertin, le chef du village de Mama, au nom de ses pairs, a traduit la joie de tous de retrouver leur fils en pleine santé.

De notre envoyé spécial à Mama

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X