Cote d'Ivoire: Laurent Gbagbo donne les raisons de son attachement à Nady Bamba

Laurent Gbagbo a levé, hier, le voile sur ses liens et l'histoire d'amour qui le lie à Nady Bamba. Face aux chefs de village et de terre de la région du Gôh qu'il a reçus l'après-midi, à sa résidence à Mama, l'ancien Chef d'État a déclaré que sa "petite femme" a été d'un soutien incommensurable pour lui durant son séjour carcéral. Par conséquent, il a demandé aux personnalités coutumières de remercier Nady Bamba pour lui.

En effet, à l'en croire, Nady Bamba n'a pas hésité à mettre fin à son exil au Ghana pour se rapprocher de lui en demandant d'abord l'asile aux Pays-Bas, qui le lui ont refusé et ensuite à la Belgique qui lui a accordé ce document.« Ma petite femme n'est pas ici. Nady, il faut la remercier. Quand on est en palabre avec une femme, on dit tout sur elle. Mais ce qu'elle a fait de bien aussi, il faut le dire. Elle a quitté Accra où elle était en exil pour demander l'asile aux Pays-Bas pour être à La Haye à côté de moi et venir me voir souvent. Les Pays-Bas ne lui ont pas accordé l'asile. C'est donc la Belgique qui lui a accordé l'asile », a-t-il dit. Puis de poursuivre : « Elle était à Bruxelles. De Bruxelles à La Haye, ça fait 200 km ; aller-retour, ça fait 400 km. Elle a bloqué trois jours, mardi, jeudi et samedi où elle était avec moi. Elle faisait 400 km en voiture, au volant ».

Selon Laurent Gbagbo, Nady Bamba l'a beaucoup soutenu durant son séjour dans cette prison de Scheveningen. «Elle me nourrissait aussi parce que je n'avais pas d'argent là-bas. C'est elle qui me donnait chaque mois de l'argent parce que la nourriture qu'on nous servait n'était pas bonne. Nous cotisions. Et nous étions trois à cotiser pour la dizaine. Il y avait Charles Taylor, Jean-Pierre Bemba et moi (...). Après, on a enlevé Charles Taylor de la prison. On est resté deux à cotiser. Après, on a libéré Bemba. Et j'étais seul. Mais c'était l'argent de Nady. Donc il faut la remercier parce qu'elle m'a permis de nourrir tous les Africains qui étaient en prison. Elle me donnait de l'argent que je leur donnais. Ils achetaient des vivres pour faire la cuisine et nous mangions tous ensemble. J'ai vécu ainsi pendant huit ans», a expliqué Laurent Gbagbo à l'assemblée, en vue de l'instruire certainement sur son choix d'avoir aujourd'hui Nady à ses côtés.

En guise de rappel, Laurent Gbagbo, dans les premiers instants de son retour en Côte d'Ivoire, a demandé le divorce à Simone Gbagbo, l'ex-Première dame qui a partagé sa vie durant plus de 30 ans. A son arrivée à l'aéroport, l'ex-Chef d'État avait à ses côtés Nady Bamba avec qui il est en couple.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X