Nigeria: La prévention est la seule "solution durable" aux conflits, déclare le chef adjoint des Nations Unies à des étudiants en droit nigérians.

La prévention est la seule "solution durable" aux conflits, déclare le chef adjoint des Nations Unies à des étudiants en droit nigérians.

S'exprimant au Nigeria, la Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, Amina Mohammed, a souligné l'importance de la prévention comme "seule solution réelle et durable" pour résoudre les défis posés par les conflits.

La prévention nous aidera à "aplanir la courbe" des conflits, et donc à créer un espace pour nos outils de gestion des conflits, qui sont actuellement souvent dépassés", a-t-elle déclaré jeudi, lors d'une conférence donnée à l'université Baze, dans la capitale nigériane, Abuja, intitulée : "The Use of Ceasefire Agreements In Avoiding Escalation of Armed Conflicts".

La vice-secrétaire générale était la conférencière invitée dans le cadre de la série de conférences de la faculté de droit de l'université.

Intervention précoce

Selon elle, au cœur de cette approche se trouve la nécessité de s'engager de manière précoce et proactive avec un large éventail d'acteurs, en particulier les organisations régionales et sous-régionales et la société civile, tout en continuant à faire un investissement politique important dans le rétablissement de la paix et la résolution des conflits à travers le monde.

"Cela n'est nulle part plus évident qu'en Afrique, où les Nations unies ont établi un partenariat stratégique avec l'Union africaine (UA) et la Commission économique régionale des Nations unies (UNECA). L'ONU s'est également attachée à aider à renforcer les capacités nationales de prévention des conflits, étant entendu que la prévention est plus efficace lorsqu'elle est menée par des acteurs nationaux ou locaux", a-t-elle déclaré.

Les Nations unies, a expliqué Mme Mohammed, ont placé l'inclusion et la promotion de la participation politique des femmes et de l'engagement des jeunes au centre de tous les efforts en faveur de la paix et de la sécurité.

Donner la priorité à l'égalité des sexes

En établissant le rôle de l'égalité des sexes dans la résolution des conflits et la consolidation de la paix, Mme Mohammed a souligné que l'égalité des sexes doit être une priorité, notant que les sociétés qui écartent la moitié de leur population de la vie politique et économique, du leadership et de la prise de décision, seront toujours vulnérables aux conflits.

"Les efforts qui répondent aux besoins et aux droits spécifiques des femmes et des filles sont susceptibles d'avoir plus d'impact et de mieux contribuer à une paix durable." a ajouté la vice-secrétaire générale.

António Guterres appelle à une « action décisive » pour éviter la crise de la dette dans les pays en développement.

L'ONU lance une nouvelle campagne, "Ensemble", pour soutenir l'appel mondial en faveur de l'équité vaccinale

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X