Cote d'Ivoire: Election à la présidence de la MUGEF-CI/Dr Koné Korotoum - « Il faut recadrer le débat sur les problèmes de santé des mutualistes »

Candidate à la présidence de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l'Etat de Côte d'Ivoire (Mugef-ci), pour les élections prévues pour le mois de septembre 2021, Dr Koné Korotoum épse Coulibaly était l'invitée de la rédaction de l'Intelligent d'Abidjan et l'Intelligent.TV, le lundi 28 juin 2021. « Le plus important, c'est le mutualiste et sa santé, il faut qu'on recadre un peu le débat de la Mugefci sur les problèmes de santé des mutualistes », a indiqué la candidate qui a invité les mutualistes à prendre conscience pour que les choses chances en leur sein.

Médecin, endocrinologue, diabétologue, nutritionniste, Dr Koné Korotoum a fait remarquer qu'il y a beaucoup difficultés au sein de cette mutuelle. C'est d'ailleurs ce qui explique sa volonté à briguer la présidence de cette mutuelle pour mieux servir les mutualistes. « En tant que médecin, je suis emmenée à faire des consultations, en faisant notamment la prise en charge des diabétiques, et tout ce qui touche les dysfonctionnements au niveau des hormones. La plupart de nos patients, une fois diagnostiqués ont un suivi à vie », a affirmé Dr Koné. Avant d'indiquer que le patient qui est dans une telle situation doit être à l'hôpital pour faire des bilans. Il doit également acheter constamment des médicaments.

En tant que membre de la Mugef-Ci, elle avait envisagé trouver une solution à cette situation en mettant sur pied un projet pour venir en aide aux patients pour se prendre en charge et surtout avoir accès aux médicaments. « C'est dans cette recherche de financement que je me suis retrouvée un peu confrontée à des difficultés, et c'est là qu'on m'a orientée vers une mutuelle de santé qui serait apte à m'aider dans ce projet (...) Quand on va vers une mutuelle, on essaie de comprendre comment l'organe marche et chemin faisant, je me suis rendue compte qu'il y a beaucoup difficultés au sein de cette mutuelle. J'ai dû donc mettre en stand bye mon projet afin de trouver des solutions au problème de la maison avant de ressortir mon projet là où je l'ai gardé », explique Dr Koné.

En ce qui concerne le processus électoral qui soulève des suspicions entre les mutualistes, elle a indiqué qu'elle compte sur l'autorité compétente pour ramener les choses à l'ordre. Et laisser le comité en charge des élections faire la part des choses. Aussi a-t-elle estimé que les élections seront organisées dans les meilleures conditions.

A propos du monde opératoire, elle dira : « Il s'agit d'une élection de liste. Les listes comprennent 300 délégués répartis sur toute l'étendue du territoire national dont la majeure partie se trouve à Abidjan. Ce sont les délégués qui sont élus le jour du vote et après, ce sont ces délégués qui élisent le conseil d'administration. C'est une élection de liste, et c'est la tête de liste généralement qui occupe le poste de Président du conseil d'administration ».

Pour ces élections, Dr Koné Korotoum épse Coulibaly a appelé les mutualistes à opter pour le changement sans aucun préjugé. Et ce, en votant pour un projet à dérouler pour les quatre prochaines années.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X