Mali: L'ONU prolonge sa mission de paix au Mali en insistant sur des élections le 27 février

- Le Conseil de sécurité de l'ONU a prolongé mardi jusqu'au 30 juin 2022 sa mission de Casques bleus déployée au Mali, en insistant sur un retour du pouvoir aux civils et la tenue d'élections générales le 27 février.

Une résolution en ce sens, rédigée par la France, a été adoptée à l'unanimité.

Après avoir annoncé la fin de sa mission Barkhane au Sahel, la France avait espéré pouvoir rehausser les effectifs de la Minusma de quelques milliers de Casques bleus mais l'échéance de la fin de mission (30 juin) était trop rapprochée pour obtenir un feu vert d'ici là du Congrès américain à des dépenses supplémentaires de l'ONU au Mali.

Le texte demande par ailleurs au gouvernement de transition malien d'organiser en février "une présidentielle libre et équitable", ainsi que dans cette perspective un référendum constitutionnel, des législatives et des scrutins régionaux et locaux.

L'ambassadeur français à l'ONU, Nicolas de Rivière, a estimé que la résolution comportait "des messages forts quant à la transition politique malienne et la tenue des élections le 27 février 2022".

"L'organisation de cette élection est une priorité absolue", a-t-il souligné.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X